Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : 5 nouvelles médailles pour les Bleus

L’équipe de France de course en ligne est à Montemor-o-Velho (Portugal) pour la première manche de la Coupe du monde et, même s’il manque quelques nations phares de la disciplines, les Bleus n’ont pas manqué leur entrée sur le circuit mondial. Après les trois médailles récoltées hier, les tricolores ont gagné cinq nouvelles médailles ce dimanche matin dans les différentes finales.
Sarah Guyot a ouvert le bal en décrochant le bronze en finale du K1 200m. La toute nouvelle championne d’Europe de la spécialité n’est devancée que par Lisa Carrington (Nouvelle-Zélande) qui règne sur la discipline depuis quelques saisons et par Yusmari Rodriguez la Cubaine. Dans la foulée de cette médaille, les kayaks hommes ont réalisé un doublé historique sur le podium du 200m. Médaillés d’argent hier en K2, Maxime Beaumont et Sébastien Jouve ont frappé fort en écrasant la concurrence. Maxime Beaumont l’emporte et décroche sa première médaille d’or en K1 sur une Coupe du monde alors que Sébastien Jouve prend le bronze, seul le Canadien Mark De Jonge, champion du monde en titre, a réussi à se glisser entre les Français à l’arrivée de l’un des 200m les plus rapide de l’histoire, notamment en raison du vent qui balaye le bassin portugais.
Bien lancé par les sprinters, le reste de l’équipe a suivi avec Cyrille Carré qui voit enfin ses efforts récompensés. Sixième hier sur 1000m, l’Auxerrois gagne la finale du K1 500m avec un bateau d’avance devant Adam Van Koeverden (Canada) et Marty McDowell (Nouvelle-Zélande). L’or c’est également le métal remporté par le C2 composé de Mathieu Beugnet et Adrien Bart sur 1000m. Les Français, tout deux originaires de Saint Laurent Blangy, s’imposent devant la Pologne et le Canada.
Deux autres bateaux de l’équipe de France étaient au départ ce dimanche matin, mais la tâche s’est avérée plus compliquée pour le K4 1000m composé d’Arnaud Hybois, Guillaume Burger, Etienne Hubert et Vincent Lecrubier. Ils prennent la 6ème place d’une finale remportée par l’Australie devant deux bateaux espagnoles, trop loin pour espérer jouer le podium. Ils devront se reprendre à Duisburg lors de la prochaine étape le week-end prochain s’ils veulent convaincre le staff tricolore qu’ils ont une chance de décrocher un quota olympique à Milan lors des mondiaux.
Le scénario est le même pour les filles du K4 500m qui ne prennent que la 7ème place. La victoire revient à la Nouvelle-Zélande devant la Pologne et le Portugal.

Tout les résultats sont ici

Photo : Nadine Beugnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *