Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : 8ème titre pour Cyrille Carré

Les championnats de France de fond 2015 avaient lieu le week-end dernier sur le Lac des Vieilles Forges dans les Ardennes. Premier grand test pour les athlètes à quelques semaines des sélections en équipe de France, ces courses permettent toujours de voir les forces en présence à l’orée de la saison. Mais au-delà des cadors de la discipline, c’est aussi le premier rassemblement national pour les clubs tricolores. La course phare de ces championnats reste le K1 hommes seniors qui clôture la première journée de compétition.
Cette année (encore) c’est l’Auxerrois Cyrille Carré qui s’est imposé, remportant ainsi son 8ème titre sur 5000m. Il a gagné pour la première fois en 2007 et depuis, il n’y que l’an dernier qu’il a cédé l’or (en raison d’un problème de gouvernail après un accrochage au virage). Si lundi il n’a pas pu s’offrir un doublé en K2 avec Edouard Lefèvre, la médaille d’argent le satisfait amplement. Retour sur ses courses et son état de forme.

Cyrille, comment étaient ces championnats de France 2015 ?
Cyrille Carré : « C’était assez sympa, car le plan d’eau est agréable. C’est un lac au milieu des bois, le cadre est bien et c’est un beau bassin. Il faisait un peu frais, mais on n’a pas eu de vent fort et ce bassin voit vite les vagues s’estompées donc c’est bien pour naviguer. Cela collé un peu par endroit ce qui explique que les chronos ne sont pas très rapides.

Comment s’est déroulée ta course de K1 ?
C.C :  » J’étais positionné à droite sur la ligne de départ mais c’est parti très vite au milieu du bassin avec Vincent Lecrubier et Maxime Beaumont. Pendant 200 à 300m je suis resté dans la vague de Romain Marcaud puis j’ai fait l’effort pour revenir sur Maxime et Vincent. Ce dernier a mené jusqu’au 2ème virage, puis j’ai pris la tête. A cet instant j’ai placé une accélération pour décrocher du monde avant de couper mon effort. J’ai été un peu timide car j’aurai pu tenter de partir seul. On a fini avec un groupe de cinq athlètes : Vincent Lecrubier, Etienne Hubert, Quentin Urban, Rémi Pété et moi. Finalement je m’impose au sprint devant Vincent et Etienne qui complètent le podium. C’est mon huitième titre, je suis content.

Te sens-tu en forme ?
C.C :  » J’ai été malade durant quinze jours cet hiver, donc je cherche un peu mes repères en ce moment. J’essaie de me faire confiance, en repensant à tout le travail de préparation. C’est toujours dur de se jauger mais ces championnats de France étaient un bon test car j’étais bien.

Vous perdez le titre en K2 avec ton coéquipier, Edouard Lefèvre, est-ce une déception ?
C.C :  » On perd le titre mais on n’avait pas les mêmes armes que l’an dernier. Edouard a plus de mal à s’entrainer maintenant qu’il travaille à Paris. On a donc fait une course à notre niveau, en fonction de notre état physique, sans chercher à enflammer les débats. On est content de cette 2ème place car Rémi Clin et Pierrick Bayle de Saint Laurent Blangy étaient un ton au-dessus.

Quel est ton programme avant les sélections équipe de France ?
C.C :  » Je vais rester à Auxerre pour m’entrainer. Le programme est assez classique, je travaille le 1000m pour me mettre la distance dans la tête. Un temps j’ai pensé aller à Boulogne sur Mer pour l’International Race, mais après en avoir discuté avec mon entraîneur, on a décidé de privilégier l’entrainement. Cela faisait de la route et je ne veux pas griller de jus.

Quel est ton objectif aux piges ?
C.C :  » Je veux gagner, c’est la condition pour pouvoir prétendre à courir en K1 ensuite (ndlr : il a terminé 4ème des mondiaux 2014 en K1 1000m). Mais je vais devoir me méfier, Vincent Lecrubier a l’air en forme, Etienne Hubert est toujours présent aux piges, c’est une force de la nature, capable de sortir de très bonnes courses. Arnaud Hybois va bien aussi… Je n’ai pas « peur », je suis plutôt content de voir cette adversité et si cela nous permet d’avoir une équipe forte c’est le principal. »

Retrouvez tout les résultats des championnats de France de fond 2015 ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *