Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : Entre confirmations et surprises

La première journée des sélections équipe de France de course en ligne est en cours à Mantes la Jolie. Ce jeudi après-midi, les juniors vont entrer en course alors que ce matin les seniors ont ouvert le bal avec quelques surprises à l’arrivée des premières finales.
Sur 1000m pour les garçons et sur 500m pour les dames, cette première journée a surtout été marquée par les algues et les cygnes qui ont pimenté les courses, causant des retards dans le déroulé des épreuves.
En kayak homme, Arnaud Hybois semble avoir fait les frais de ces algues qui parsèment le bassin de Mantes depuis quelques jours. Malgré les efforts de l’organisation pour nettoyer le bassin, c’est un aléa à prendre en compte pour les athlètes, une pression supplémentaire s’il en fallait. La première grande finale sur 1000m concernait donc les kayaks hommes et c’est Cyrille Carré qui s’est imposé en faisant la différence en fin de course face à Etienne Hubert. Les deux hommes se sont joués du vent de face qui souffle de manière régulière sur le bassin pour prendre un sérieux avantage en vue de la sélection. Derrière c’est Guillaume Burger qui complète le podium, devant Quentin Urban et Arnaud Hybois, grand perdant du jour. Celui qui a obtenu le quota du K2 1000m avec Etienne Hubert l’été dernier n’est pas à la place où on l’attendait sur cette première confrontation.

En canoë c’est une demie surprise de voir Adrien Bart s’imposer face à Mathieu Goubel. Le sociétaire de Saint Laurent Blangy a su s’accrocher pour passer juste avant la ligne d’arrivée et signer une victoire importante. Dans l’ombre de Mathieu Goubel depuis de nombreuses saisons sur cette distance, il l’avait déjà battu lors des sélections à Vaires sur Marne il y a deux ans. Mais rien n’est joué entre les deux hommes, car le Boulonnais qui s’aligne sur ses 20ème sélections équipe de France a de la ressource pour l’emporter demain. La finale de ce vendredi s’annonce donc palpitante entre les deux hommes. Derrière c’est Romain Beugnet qui complète le podium devant son cousin Mathieu Beugnet.
Enfin chez les dames, la finale s’est déroulée sous le regard expert de Sarah Guyot, qui a décidé de ne courir que sur 200m lors de ces piges. Sur la ligne d’arrivée, juste avant la finale, elle se refusait à faire des pronostics, sachant que ces finales réservent toujours des surprises. Sur le bassin de Mantes, la surprise a bien eu lieu et elle s’appelle Manon Hostens. La descendeuse, plus habituée à se jouer des vagues et à collectionner les médailles internationales a su tirer son épingle du jeu en venant coiffer sur la ligne des filles plus expérimentées. Elle prend une belle troisième place derrière Sarah Troel qui s’impose et Amadine Lhote, solide deuxième. La jeune kayakiste de Périgueux laisse derrière elle, Léa Jamelot équipière avant du K4 tricolore l’an dernier et la mauvaise affaire est pour Gabrielle Tuleu, n°3 du K4, qui ne prend que la 6ème place.
Il y a quatre ans, Joanne Mayer était venu troubler la hiérarchie en terminant quatrième des piges, cette année, si les filles qui ont qualifié le K4 pour Rio veulent voir les Jeux ensemble, Léa Jamelot et Gabrielle Tuleu vont devoir montrer un autre visage vendredi en finale.

Cette après-midi place aux juniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *