Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : entre sourires et larmes.

La première partie des sélections en équipe de France de course en ligne s’est achevée ce matin sur le bassin de Mantes la Jolie. Une matinée contrastée entre ceux qui sont passés à côté et ceux qui seront de l’aventure à Rio.
Les courses se sont ouvertes avec la finale des C1 hommes sur 1000m, et le duel entre Adrien Bart et Mathieu Goubel. Vainqueur de la première course, Adrien Bart n’a pas failli dans cette seconde course. Après un bon départ, il a livré une course offensive pour s’imposer une nouvelle fois. Une victoire nette et sans conteste avec plus de trois secondes d’avance sur Romain Beugnet et Mathieu Beugnet. Mathieu Goubel, pour ses 20èmes sélections nationales, n’avait plus la motivation et les ressources pour revenir dans la course. Après Pékin en 2008 puis Londres en 2012, le Boulonnais aura du mal à voir Rio cet été.
Pourtant une problématique se pose maintenant pour le staff de l’équipe de France. Lors des rattrapages continentaux à Duisburg, la France peut présenter un C2 1000m mais sans Mathieu Goubel qui a décroché le quota en C1 la saison dernière. La stratégie tricolore devra donc déterminer si Adrien Bart tente de décrocher un quota en C2 ou non avant d’éventuellement se projeter sur le C1 1000m à Rio.

La donne est relativement la même en kayak homme. Ce vendredi matin, Arnaud Hybois a remis les pendules à l’heure en s’imposant largement (1 »79 d’avance) sur Etienne Hubert, alors que Cyrille Carré le vainqueur d’hier se classe 4ème. Le classement général du 1000m est donc remporté par Etienne Hubert devant Cyrille Carré et Arnaud Hybois. En vue de décrocher un quota sur le K1 1000m l’équipe de France devra là aussi faire un choix. Cyrille Carré pourrait opter pour la poursuite de son projet en K1, qu’il mène depuis de nombreuses saisons. Le staff tricolore prendra sa décision après avoir étudier les différentes stratégies et s’être entretenu avec les athlètes.

Enfin en kayak dame, Léa Jamelot a réagi après sa quatrième place hier, elle s’est imposée en finale du 500m devant Amandine Lhote et Sarah Troel. La surprise du jour est en fait la confirmation de la performance de Manon Hostens. Troisième jeudi, la jeune descendeuse de Périgueux a pris une belle 4ème place qui lui assure d’être proposée à la sélection dans le K4 pour les Jeux olympiques de Rio. Trop en dedans durant ces deux jours de courses, Gabrielle Tuleu est malheureusement la grande perdante de ces piges, car elle voit son rêve de J.O s’envoler. Elle qui était de l’aventure à Londres et qui a qualifié le K4 l’an dernier aux mondiaux ne verra pas Rio.

Ce samedi les épreuves de sprint vont débuter avec encore de belles empoignades au programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *