Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : les mondiaux débutent demain à Milan

Les championnats du monde de course en ligne 2015 débutent ce jeudi à Milan (Italie), une étape cruciale pour l’équipe de France dans sa marche vers Rio. Après un dernier stage de préparation au Temple sur Lot, les 16 Bleus sont bien arrivés à Milan, affutés et conquérants à l’heure de débuter la chasse aux quotas olympiques.
Objectif majeur de cette saison 2015, ces mondiaux s’annoncent comme très relevés car chacune des 87 nations va essayer de décrocher ses billets pour participer aux Jeux olympiques de Rio l’an prochain. Pour cela, il faudra terminer dans les six premiers de chaque finale en équipage, et dans les huit premiers en monoplace. Un sacré défi pour les tricolores qui ne sont assurés de rien et qui sont bien conscients que dans chaque catégorie, il faudra réaliser des courses pleines.
En monoplace, on compte forcément sur Sarah Guyot, championne d’Europe du K1 200m pour ramener un quota, et la sociétaire du club de Tours peut aussi aspirer au podium sur cette distance qu’elle a privilégié cette année. Cyrille Carré nourrit les mêmes ambitions. Malade en juillet lors des championnats de France, on espère que le kayakiste d’Auxerre aura retrouvé tout ses moyens au moment de s’aligner en K1 1000m. Quatrième l’an dernier à Moscou, il vise le podium, synonyme de quota. La moindre erreur est à proscrire pour chaque athlète et Maxime Beaumont le sait bien. Aligné en K2 200m avec Sébastien Jouve, il espère aussi performer en K1. Riche de deux victoires en Coupe du Monde cette saison, il part avec un ascendant psychologique sur ses adversaires, mais en sprint, rien n’est joué d’avance. La tache s’annonce plus compliqué en revanche pour Mathieu Goubel en C1 1000m, car le céiste de Boulogne sur Mer, semble moins tranchant cette saison qu’on ne l’a déjà vu. Son expérience des grands rendez-vous sera cependant un atout, surtout quand on se souvient qu’il a toujours performer sur le bassin milanais qui semble lui convenir. Son homologue du C1 200m, Thomas Simart (Saint Laurent Blangy), espère marquer son retour au plus haut-niveau par l’obtention d’un sésame olympique.Plus d’incertitude planent autour de certains bateaux, comme le K2 1000m d’Etienne Hubert et Arnaud Hybois. Performants la saison dernière, les deux garçons ont débuté l’année à bord du K4 1000m finalement retoqué par le staff. Il faut espérer qu’ils n’ont pas « perdu » du temps dans leur préparation du K2 pour aborder ces mondiaux dans les meilleures conditions. Le tempérament conquérant de ces deux athlètes, leur état d’esprit et leurs qualités physiques sont de atouts essentiels dont ils devront se servir pour décrocher un quota.
En C2 1000m, Adrien Bart et Mathieu Beugnet, les céiste de Saint Laurent Blangy, finalistes mondiaux l’an dernier, se sont préparés discrètement, et ils ont les cartes en main pour entrer en finale et finir dans les 6.
Enfin le K4 dame composé de Léa Jamelot, Amandine Lhote, Gabrielle Tuleu et Sarah Troel, reste une énigme. Peu convaincant durant la saison, mais toujours finaliste, il faudra que les quatre jeunes filles soient au top de leur forme pour jouer leur place à Rio. Chez les dames, la jeune céiste d’Auxerre, Eugénie Dorange, encore junior, va découvrir les mondiaux seniors, et va pouvoir forger son expérience car le staff tricolore a décidé de lui faire confiance pour le rendez-vous de Milan.

Les courses débutent ce jeudi, pour suivre la compétition, rendez-vous sur le site des mondiaux www.milanworldcanoesprint.com

Tout savoir sur les quotas olympiques ici

L’équipe de France de course en ligne :

K1 h 1000m et 5000m : Cyrille CARRÉ
K2 h 1000m : Arnaud HYBOIS / Etienne HUBERT
C1 h 1000m : Mathieu GOUBEL
C2 h 1000m : Mathieu BEUGNET / Adrien BART
K4 d 500m : Léa JAMELOT / Amandine LHOTE / Sarah TROEL / Gabrielle TULEU
K1 d 500m et 200m : Sarah GUYOT
K1 h 200m : Maxime BEAUMONT
K2 h 200m : Sébastien JOUVE / Maxime BEAUMONT
C1 h 200m : Thomas SIMART
C1 h 500m : Romain BEUGNET
C1 d 200m : Eugenie DORANGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *