Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : les sprinters en action

Ce vendredi après-midi était consacré au 200m avec l’entrée en lice des sprinters et des paracanoës sur le bassin de Mantes la Jolie. Sur un plan d’eau avec un léger vent de dos et de travers, les conditions étaient bonnes pour s’exprimer, notamment pour les paracanoës qui ont ouvert le bal des finales. La grande satisfaction, c’est la performance de Cindy Moreau (Bouchemaine) qui réalise son meilleur chrono sur des sélections en 50 »35. « C’est une belle performance pour cette période de l’année, se réjouit Jean-Christophe Gonneaud le directeur de l’équipe de France paracanoë. On sent que Cindy est libérée, elle est souriante sur l’eau, le travail hivernal porte ses fruits c’est très bien. » Si elle manque de concurrence en France, la kayakiste de Bouchemaine réalise un bon test avec ces piges avant les championnats d’Europe la semaine prochaine à Racice (République Tchèque).
Mais au-delà de cette performance, c’est tout le paracanoë qui sourit avec sept athlètes présents sur ces piges, un record pour cette jeune discipline. « Il ne manque que Martin Farineaux, absent pour raison médicale, concède Jean-Christophe Gonneaud. Mais on voit qu’il y a une bonne dynamique autour de nos athlètes qui sont accompagnés par les clubs. C’est intéressant car ces derniers se mobilisent pour faire progresser les athlètes et les emmener dans une démarche de haut-niveau. » Les paracanoës auront une deuxième course ce samedi matin pour finaliser la sélection.
En fin de session, les cadors du sprint ont pu en découdre avec la première finale de la spécialité. En canoë on attendait la lutte entre Thomas Simart (Saint Laurent Blangy) et William Tchamba, c’est finalement l’immercurien  qui s’impose en 39 »45 devant le jeune Loïc Léonard (Saint Laurent Blangy) et William Tchamba qui prend la troisième place. S’il veut conserver sa place de titulaire en Bleu, ce dernier devra absolument s’imposer demain. De son côté, Thomas Simart pourrait bien voir enfin le bout du tunnel, lui qui est handicapé depuis de nombreuses saisons par les blessures.
Dans la foulée, les kayaks hommes ont livré une belle démonstration et au terme de la première finale c’est Sébastien Jouve (Vernon) qui a pris l’avantage devant son coéquipier de K2, avec qui il a remporté le bronze aux derniers mondiaux, Maxime Beaumont (Boulogne sur Mer). Franck Le Moel (Mantes la Jolie) complète le podium. L’autre belle performance dans cette catégorie revient à Johann Divaret (Pont d’Ouilly) qui signe son retour à 35 ans en prenant la 6ème place, insuffisant pour espérer une sélection mais cela prouve qu’il est sur la bonne voie. Après avoir arrêté sa carrière, il s’est lancé le défi de revenir pour participer aux prochains Jeux olympiques à Rio.
Chez les dames, la championne d’Europe U23 de la spécialité, Sarah Guyot (Tours), s’impose sans souci devant Léa Jamelot (Quimper) et Gabrielle Tuleu (Tours). Elle qui a fait du 200m sa priorité semble prête pour relever le défi cette saison, elle gagne d’ailleurs avec près de 2 secondes d’avance. Enfin en C1 dame, Eugénie Dorange continue de dominer la catégorie, après avoir trusté la première place sur 500m, elle remporte le 200m.

Ce samedi, fin des courses de sélections en équipe de France de course en ligne avec la dernière finale du 200m.
Retrouvez les résultats ici

Photo : archive / Alain Urban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *