Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : Simart, Beaumont et Guyot au rendez-vous

Les sprinters ont pris possession du bassin de Mantes la Jolie pour la deuxième partie des sélections en équipe de France de course en ligne et les favoris étaient au rendez-vous ce samedi. Avec les courses de 200m, on a aussi vu les paracanoës débuter les sélections.
Sur un plan d’eau calme bien que balayé par une petit vent, les canoës ont ouvert le bal avec un Thomas Simart largement dominateur. Vainqueur de la première finale de la spécialité, il est talonné par le jeune Loïc Léonard alors qu’on attendait William Tchamba. Débarrassé de ses blessures qui l’ont retardé ces dernières années dans la préparation, l’Immercurien a maitrisé son sujet pour prendre un coup d’avance en vue de la sélection.
Chez les kayaks hommes, le duel annoncé entre Maxime Beaumont et Sébastien Jouve, n’a pas vraiment eu lieu. Auteur d’un très bon départ, le Boulonnais a réussi une très belle course se permettant même de relâcher dans les derniers mètres. Cette victoire lui permet de prendre un net avantage dans la course vers Rio et son projet de doubler K1 et K2. « Je suis content de ma course, avouait-il soulagé, car j’ai réussi un bon start et c’est un point qu’on a bien travaillé cet hiver avec mon entraineur. Cela m’a permis de prendre tout de suite de l’avance et de faire une course sereine, bien focalisée sur mon projet. » Derrière lui, Sébastien Jouve pointe à 67 centièmes et Arnaud Hybois complète le trio de tête.

sarah_guyot

Enfin chez les dames, Sarah Guyot n’a pas trouvé d’adversité à son niveau tant en série qu’en finale. La championne d’Europe de la spécialité s’est facilement imposée avec 1 »48 d’avance sur Léa Jamelot suivi de Gabrielle Tuleu. « C’est une bonne base de travail, disait Sarah Guyot. Sur la fin ça commençait à être dur mais je pense surtout que cette course peut me libérer pour demain. »
Avant les finales des seniors, les paracanoës ont disputé leur première finale. Pour ces athlètes qui sont souvent seuls dans leurs catégories, c’est la performance chronométrique qui est prise en compte pour la sélection. L’objectif immédiat ce sont les championnats du monde de Duisburg qui servent de rattrapages pour les Jeux paralympiques. Lors de cette première course, les performances étaient un peu en dedans pour la majorité des athlètes mais le vent, la pression de l’événement et la proximité des mondiaux expliquent peut-être ces chronos. La belle surprise vient tout de même de Rémi Boulle qui dispute ses premières sélections en KL1 et qui a déjà réalisé un temps à la hauteur des attentes du staff.

Ce dimanche les sélections s’achèvent avec la dernière finale du 200m pour toutes les catégories, mais les sélections des différents collectifs seront connus la semaine prochaine.

Retrouver les résultats complets ici

Crédit photo : Jean-Yves Prigent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *