Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : Les Bleus aux championnats d’Europe

L’équipe de France de course en ligne à peine sélectionnée, les athlètes et le staff se sont envolés pour la République Tchèque lundi, pour y disputer les championnats d’Europe qui débutent vendredi. C’est sur le bassin de Racice que les tricolores ont rendez-vous pour leur première course internationale de la saison, un lieu qu’ils connaissent bien pour y avoir disputé des manches de Coupe du monde ces dernières années.
Quelques 36 nations sont présentes sur ces championnats d’Europe qui vont permettre aux Bleus de s’évaluer pour poser les bases de travail de cette saison cruciale qui doit les emmener jusqu’aux mondiaux à Milan, où ils tenteront de décrocher les quotas olympiques. « Le véritable objectif de la saison, ce sont les mondiaux, précise Vincent Olla le directeur de l’équipe de France. A Racice je ne fixe pas d’objectif en terme de nombre de médailles. Je veux que l’équipe soit performante, et c’est possible, car les sportifs ont bien récupéré des piges, ils sont en forme. Le groupe est bien concentré, serein, on sent que les athlètes sont mobilisés pour trouver rapidement des solutions à bord des nouveaux équipages. »
Dans un premier temps, le staff et les sportifs doivent construire ces nouveaux bateaux, en l’occurrence les K4. Chez les dames Joanne Mayer a quitté le groupe, c’est Gabrielle Tuleu qui fait son retour. Le bateau a perdu son équipière avant, c’est donc Léa Jamelot qui endosse ce nouveau rôle. En revanche, chez les garçons du K4 1000m, il faut tout reconstruire, car ce bateau n’a jamais concouru au niveau international. « On est déjà monté ensemble en stage, précise Guillaume Burger, mais on doit vite se trouver pour être performant. »
Justement, en août ce sera le mettre mot « performant ». « A Milan je veux qu’on décroche des quotas olympiques performants, pas pour faire de la figuration, ajoute Vincent Olla. On a donc une saison pour réaliser cet objectif ambitieux. » Au rayon des ambitieux, Cyrille Carré, quatrième des derniers mondiaux en K1 1000m, vise une finale et plus si affinités ce week-end, même s’il reste prudent, conscient de n’être qu’en début de saison. « Ces courses arrivent très tôt, confie l’Auxerrois, j’espère surfer sur ma forme du moment pour faire une bonne finale. Le problème c’est qu’on ne sait pas comment sont les autres nations, archi-préparées ou avec une équipe B, ou comme nous. C’est toujours compliqué de s’étalonner, mais on va déjà prendre des infos sur nous, en course, c’est aussi important pour toute l’équipe. »

Ces championnats d’Europe sont aussi le premier rendez-vous international pour l’équipe de France paracanoë, lancée, elle aussi, dans la course aux quotas paralympiques. Cindy Moreau, porte drapeau de cette équipe sera forcément très attendu, mais l’équipe accueille aussi un athlète qui découvre le haut-niveau. Cyrille Hureau (Annecy) va faire ses débuts sur la scène internationale, une semaine à peine après les piges, il sera aligné en va’a dans la catégorie VL1. Cet athlète, déjà suivi lors des derniers championnats de France car il courait en kayak et en va’a, a décidé de se spécialiser cette année. Sa première sortie en grand championnat va donc lui permettre de se confronter aux autres nations. C’est toujours un moment important pour ces athlètes qui « souffrent » du manque de densité au niveau national et qui ont finalement peu de courses durant la saison internationale. S’entrainant souvent seuls, ils essaient, avec le staff tricolore, d’optimiser chaque grande compétition internationale pour prendre un maximum d’informations et être les plus performants possibles afin de préparer au mieux les mondiaux, point d’orgue de leur saison.
Les courses débutent ce vendredi matin vous pouvez les suivre ici ou sur le site web de la compétition www.canoeracice.com

Suivez également les courses sur Eurosport, retrouvez les horaires de diffusion ici

Enfin suivez les courses en livestreaming (hors des retransmissions d’Eurosport) ici

L’équipe de France, bateaux engagés sur ces championnats d’Europe :
K1 H 1000m & K1 500m : Cyrille Carré (Auxerre)
K4 H 1000m : Arnaud Hybois (Baud) / Guillaume Burger (Strasbourg) / Etienne Hubert (Sedan) / Vincent Lecrubier (Saint-Grégoire)
K2 H 200m : Sébastien Jouve (Vernon) / Maxime Beaumont (Boulogne sur Mer)
K1 D 500m & 200m : Sarah Guyot (Tours)
K4 D 500m : Léa Jamelot (Quimper) / Amandine Lhote (Nancy Tomblaine) / Gabrielle Tuleu (Tours) / Sarah Troel (Saint-Grégoire)
C1 H 1000m : Mathieu Goubel (Boulogne sur Mer)
C2 H 1000m : Mathieu Beugnet (Saint Laurent Blangy) / Adrien Bart (Saint Laurent Blangy)
C1 H 500m : Romain Beugnet (Saint Laurent Blangy)
C1 H 200m : Thomas Simart (Saint Laurent Blangy)

L’équipe de France paracanoë :
KL2 D 200m : Cindy Moreau (Bouchemaine)
KL2 H 200m : Gautier Delannoy (Lille)
VL3 H 200m : Ronan Bernard (Team Marara Va’a)
VL1 H 200m : Cyrille Hureau (Annecy)

Photo : archive / Alain Urban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *