Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : le paracanoë brille à Moscou

Ce week-end se déroulaient les championnats d’Europe de course en ligne et paracanoë à Moscou. Sous la chaleur, les équipes de France étaient au départ avec des objectifs bien différents. La France repart de Russie avec trois médailles.

En paracanoë, c’était le deuxième rendez-vous international de la saison et surtout le dernier avant les Jeux paralympiques de Rio. L’objectif était donc de prendre un peu plus ses marques face à la concurrence et de régler ses protocoles de courses. Il ne restera ensuite que les championnats de France à Libourne pour effectuer une course.
Quatre athlètes composent le collectif en vue des Jeux de Rio ; Rémy Boulle en KL1, Agnès Lacheux en KL1, Cindy Moreau en KL3 et Martin Farineaux en KL3 également. Pour Cindy Moreau (Bouchemaine), ces championnats d’Europe marquaient son retour à la compétition après quelques mois de tergiversation autour de la validation de sa classification. De longs mois d’attente, qui ne sont pas encore complètement terminés mais elle a néanmoins pu s’aligner au départ. En manque de courses et en manque de repères, la kayakiste de Bouchemaine n’a pourtant pas semblé perturbée et a renoué d’entrée avec le podium. Elle s’est adjugée une belle médaille d’argent, et même s’il manquait certaines favorites, cette médaille prouve que le travail effectué dans l’ombre depuis de nombreux mois paye.
Leader de cette équipe de France de paracanoë, par ses résultats, depuis quelques saisons, elle a parfaitement lancé ses coéquipiers. Dimanche, Rémy Boulle, qui découvre le haut-niveau cette saison, n’a pas tremblé en finale et a remporté sa première médaille en grand championnat. Le kayakiste d’Orléans, qui possède de belles qualités de vitesse et allé décrocher la médaille d’argent, derrière Robert Suba (Hongrie) et devant Andreï Tkachuk (Bélarus). Une performance de bon augure avant ses premiers Jeux paralympique. Enfin Martin Farineaux a complété la moisson des paracanoës tricolores en décrochant la médaille de bronze en KL3, derrière Léonid Krylov (Russie) et Tom Kierey (Allemagne). Après de nombreuses saisons sans médailles, le Lillois renoue avec le podium.

En parallèle, l’équipe de France de course en ligne était constituée des seniors non retenus dans le collectif olympique. Mêlant jeunes athlètes et athlètes d’expérience, ce groupe avait pour but de favoriser l’échange et la transmission des compétences entre des athlètes qui vont poser la pagaie au terme de cette olympiade et d’autres qui vont continuer leur carrière, à l’image du K4 hommes, avec Vincent Lecrubier, Guillaume Burger, Pierrick Bayle et Guillaume Le Floch Decorchemont, qui s’est aligné sur 1000m mais aussi sur 500m, prochaine distance olympique. Sur 500m les Bleus ont pris la 6ème place et la 8ème sur 1000m. La course en ligne tricolore repart de Moscou sans médaille, ce qui n’est pas une surprise étant donné l’absence des meilleurs tricolores et la présence à Moscou, pour les autres nations, d’une partie des athlètes qui préparent les Jeux de Rio.
Thomas Simart a lui aussi décroché sa place en finale, mais il n’a pu faire mieux que 8ème du C1 200m.
Pour une partie de ces athlètes la saison internationale est terminée, seuls les plus jeunes iront rejoindre l’équipe de France des moins de 23ans.

Crédit photo : archive – Jean-Yves Prigent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *