Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : Rentrée internationale pour les Bleus

La Coupe du monde de course en ligne fait escale à Szeged (Hongrie) ce week-end. L’équipe de France olympique y fait sa rentrée avec ses collectifs course en ligne et paracanoë.

L’équipe de France paracanoë débute sa saison internationale cet après-midi car ses épreuves ouvrent le programme. La saison de paracanoë est toujours courte avec trois rendez-vous internationaux par an. Les Bleus ont donc décidé d’optimiser leur déplacement pour préparer au mieux ces courses. « On est arrivé dès lundi sur place, explique Martin Farineaux, pour bien prendre nos repères. » Le collectif tricolore est stable, avec les quatre athlètes qui ont participé aux Jeux paralympiques de Rio, et le retour de Ronan Bernard en va’a (VL3).
Le staff tricolore a évolué cet hiver avec l’arrivée d’Eric Le Leuch qui remplace Jean-Christophe Gonneaud, mais il s’appuie sur François Maucourant, entraîneur emblématique de la discipline qui permet une certaine constance pour ce collectif. L’objectif sera l’accession en finale et les podiums pour ces cinq athlètes. « On va prendre nos marques en vue de l’objectif majeur que seront les mondiaux, explique Martin Farineaux, finaliste à Rio. Les meilleurs mondiaux sont présents et c’est idéal. Je me sens bien, la préparation a été bonne donc on attend ces courses avec impatience. »

Suivre les résultats ICI

Le collectif paracanoë

Agnès Lacheux (KL2), Rémy Boullé (KL1), Cindy Moreau (KL3), Martin Farineaux (KL3), Ronan Bernard (VL3)

La course en ligne en lice vendredi

Le collectif course en ligne, arrivé mercredi après-midi en Hongrie, commencera ses épreuves vendredi à Szeged. Cette saison doit permettre de poser les bases pour les performances de l’olympiade. Certains athlètes d’expérience sont donc intégrés à des équipages pour les renforcer et transmettre aux plus jeunes. On pense notamment à Sarah Guyot qui intègre le K4 dame 500m, ou à Mathieu Goubel associé au jeune Loïc Léonard en C2.
Ces manches de Coupe du monde – après Szeged, les Bleus iront à Belgrade – doivent aussi permettre de jauger la concurrence sur les nouvelles distances olympiques, comme le K4 hommes 500m. Cela promet de belles bagarres, car si une partie des cadors mondiaux ont zappé la première manche du week-end dernier à Montemor-o-Velho, Szeged a séduit les meilleurs pour leur rentrée sur la scène internationale. Le décor est vite planté, 66 nations sont au départ, soit près de 800 athlètes. On verra donc le retour des Allemands et des équipes de l’hémisphère sud, notamment, cela promet !

Beaumont reste en monoplace

Vainqueur dimanche dernier du K1 200m sur la première manche de Coupe du monde, Maxime Beaumont reste focalisé sur son défi de gagner le classement général de cette épreuve. Il ne prendre donc pas place dans un équipage lors des manches mondiales. Aligné uniquement sur 200m à Szeged aussi pour se préserver physiquement, il pourrait courir à nouveau sur 200 et 1000m à Belgrade la semaine prochaine.

Suivre les courses en vidéo  ICI , les résultats c’est ICI

Le collectif course en ligne

K1H 200m : Maxime Beaumont
K1H 500m : Cyrille Carré, Aurélien Le Gall
K1H 1000m : Etienne Hubert
K2 500m : Sébastien Jouve / Guillaume Le Floch Decorchemont
K2 1000m : Aurélien Le Gall / Cyrille Carré
K4H 500m : Guillaume Burger / Etienne Hubert / Sébastien Jouve / Guillaume Le Floch Decorchemont

K1D 200m : Sarah Guyot, Léa Jamelot
K1D 500m : Manon Hostens, Sarah Troel
K2D 5000m : Margaux Briswalter / Gabrielle Tuleu
K4D 500m : Sarah Guyot / Manon Hostens / Sarah Troel / Léa Jamelot

C2H 1000m & 500m : Loïc Léonard / Mathieu Goubel, Romain Beugnet / Adrien Bart

C1D 200m : Eugénie Dorange, Julie Cailleretz
C1D 500m : Julie Cailleretz
C2D 500m : Eugénie Dorange / Anaïs Cattelet

Photo : archive CKM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *