Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : Surprises et confirmations à Vaires sur Marne

La première journée des championnats de France élite de course en ligne s’est achevée à Vaires sur Marne avec des conditions de courses favorables. Suivant les catégories, on oscille entre confirmations et surprises avec l’émergence de certains athlètes prêts à prendre leur chance en ce début d’olympiade.

Les kayaks hommes, comme les C1H, débutaient leurs championnats de France élite avec les courses de 1000m. Après les séries du matin, c’est le sprinter Maxime Beaumont (Boulogne sur Mer) qui s’est imposé. Il confirme ses capacités sur la distance, lui qui était finaliste mondiale en 2010 avant de se tourner vers le 200m. Il devance Etienne Hubert (Sedan) et Aurélien Le Gall (Saint-Grégoire). Ce dernier fait une apparition remarquée sur le podium de cette première finale, devançant le spécialiste Cyrille Carré (Auxerre) qui doit se contenter de la 4ème place.
En canoë, Adrien Bart (Saint Laurent Blangy) confirme l’ascendant pris l’an dernier sur Mathieu Goubel (Boulogne sur Mer), en s’imposant devant le Boulonnais. Romain Beugnet (Saint Laurent Blangy) complète le podium dans une catégorie où les écarts restent conséquents entre les athlètes, 2,5 secondes et 3,5 secondes. L’intersaison n’a donc pas permis aux jeunes athlètes de combler l’écart qui les sépare des meilleurs tricolores pour densifier le niveau global de la catégorie.
Un peu plus tard se déroulaient les finales dames sur 500m, avec une fois de plus la domination de Sarah Guyot (Tours), seule fille sous la barre des 2 minutes. Derrière elle on retrouve Sarah Troël (Saint-Grégoire) et Manon Hostens (Périgueux) qui confirme son rang après avoir créé la surprise l’an dernier. Après l’arrêt d’Amandine Lhote en fin de saison dernière et suite au changement de staff au sein de l’équipe de France, on attend de voir quelle sera la stratégie des entraîneurs. S’ils restent dans l’optique de former un K4 sur la durée, la jeune Margaux Briswalter (Strasbourg) semble être candidate à une place dans l’équipage tricolore. La Strasbourgeoise, senior première année, championne de France de fond il y a un mois, prend une belle 5ème place.
En canoë dame aucune surprise en revanche, Eugénie Dorange (Auxerre) confirme sa domination nette sur la catégorie devant Anaïs Cattelet (Saint Laurent Blangy) et Julie Cailleretz (Saint Laurent Blangy). Dans la perspective de Tokyo 2020 et de l’apparition de la catégorie dans le programme olympique, l’objectif est aussi de la densifier au niveau hexagonal.

Ce mercredi auront lieu les secondes finales sur 1000m et 500m, puis les séries sur 200m pour les kayaks hommes et dames.

Retrouvez les résultats et le programme des courses ICI

 

Photo : SEV / Burger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *