Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Descente : Fin de saison classique

Fin de saison pour les descendeurs hexagonaux, après les championnats de France de classique ce week-end à Saint Just Saint Rambert.

Dernier rendez-vous national de la saison, les championnats de France classique se sont déroulés durant deux jours sur la Loire, faute d’eau sur l’Eyrieux. Les cadets ont ouvert le bal samedi sur un parcours peu exigeant. S’il est toujours compliqué de désigner des favoris dans cette catégorie où la hiérarchie peut vite être remise en question d’une saison à l’autre, on notera tout de même la performance du jeune Louis Passernig (Colmar). Le céiste alsacien est champion de France en C2 avec Raphaël Quenault, mais aussi vice-champion de France en C1 derrière Jean Chevallier (Joinville le Pont).

Les favoris au rendez-vous malgré tout

La saison des descendeurs s’est largement étirée en longueur cette année et les internationaux ont jonglé entre une première échéance au printemps puis des mondiaux à domicile fin septembre. Entre le sprint en été et la classique en automne, le calendrier national est chargé pour les athlètes, notamment les internationaux, toujours attachés aux courses nationales pour représenter leurs clubs. Ils étaient donc bien présents, malgré, pour beaucoup, le repos bien mérité après Pau.

En C2 hommes, Quentin Dazeur (Strasbourg Eaux-Vives) et Stéphane Santamaria (Port Sainte Foy) se sont imposés facilement, un mois après leur second titre en sprint. Stéphane Santamaria réalise d’ailleurs le doublé, en gagnant en C1 devant le jeune Théo Viens, seul capable de suivre le vétéran des Bleus sur l’exercice de la classique.
Chez les dames, Manon Durand (Dormans) s’est imposée en C1 dames, alors qu’en kayak, les deux championnes du monde en titre, Manon Hostens (classique) et Claire Bren (sprint) étaient présentes pour se disputer le titre. Manon Hostens (Périgueux) gagnent finalement sans problème devant Claire Bren (Vivonnes les Pagayous).

Enfin en kayaks hommes, Paul Jean (Marseille Mazargues) est champion de France devant Rémi Pété (Nantes) et Stéphane Boulanger (Condé sur Vire). Dominateur dans cette exercice de la classique depuis quelques saisons, le Marseillais n’a pas cédé.
Dernière satisfaction de ces championnats de France, la présence au départ de cinq C2 dames, permettant ainsi l’attribution d’un titre, qui revient à la paire composée de Pauline Freslon et Lisa Lebouc (Le Mans). Petit à petit cette catégorie gagne des compétitrices.

Retrouvez tous les résultats ICI

Crédit photo : Bruno Dazeur / archive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *