Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Descente : fin des sélections à Pau

Les sélections en équipe de France descente se sont achevées ce mardi matin sur le stade d’eaux-vives Pau-Pyrénées. Une dernière finale très disputée dans chaque catégorie, on attend maintenant le verdict du comité de sélection, même si les contours de la future équipe de France se dessinent.

En C1 homme, les favoris Quentin Dazeur et Louis Lapointe n’ont pas tremblé pour assurer leur avenir tricolore. L’Alsacien s’est imposé comme lundi devant le Vosgien, les amateurs de querelles de clocher apprécieront, même si les deux compères s’entendent à merveille. Dans l’optique d’un collectif de sprint composé de trois athlètes, c’est le jeune Ancelin Gourjault, vainqueur de la première course qui prend la 3ème place des sélections. Il pourrait donc connaître sa première sélection en senior.

Maxence Barouh le revanchard

Chez les kayaks hommes, la victoire revient à Maxence Barouh, hors sujet dimanche, victime d’une sortie de route hier, il avait à coeur de montrer sa vraie valeur en gagnant la dernière finale de ces piges. S’il passe à côté d’une sélection en senior, il a prouvé à tous les suiveurs qu’il était capable de se relever en cas d’échec. Il faudra compter sur lui à l’avenir, car il possède les qualités physique et de navigation nécessaire pour jouer les premiers rôles à l’international.
Derrière lui, on retrouve Paul Jean et Paul Graton les deux Marseillais. Au classement des sélections, si le staff retient trois athlètes c’est donc Paul Graton, Gaëtan Guyonnet et Clément Faure qui devrait défendre les couleurs de la France cette saison.

Dupras récidive

Chez les dames, les canoës ont ouvert le bal avec une fois de plus un classement différent. Sur ce bassin très exigeant, l’exercice est parfois périlleux pour les C1 dames. Placée lors des deux première courses, Elsa Gaubert a concrétisé ses bons résultats en gagnant l’ultime course devant Cindy Coat et Claire Haab qui signent le même chrono. Ces trois jeunes filles peuvent prétendre à une sélection. Il faut cependant rester mesuré dans cette catégorie où l’équipe de France n’a jamais emmené une équipe complète. Mais la tenue des mondiaux de sprint à domicile, pourrait pousser le staff à emmener trois jeunes filles sur le circuit ou au moins aux mondiaux en gardant un effectif plus léger sur les championnats d’Europe.
En kayak c’est Phénicia Dupras qui signe une seconde victoire après celle de dimanche. Elle devance Claire Bren, qui efface ainsi sa contre-performance du premier jour, et Lise Vinet, éternelle 3ème mais qui devrait voir la sélection lui échapper. Au classement de ces piges, c’est Manon Hostens, la championne du monde de classique, qui est troisième et peut donc prétendre à rejoindre Phénicia Dupras et Claire Bren en équipe de France.

Debray – Lapointe confirment, Santamaria – Dazeur se font peur

Enfin en biplace, la paire championne du monde de classique, composée de Tony Debray et Louis Lapointe s’est une nouvelle fois imposée, devant les champions du monde de sprint Quentin Dazeur et Stéphane Santamaria. Ces derniers accrochent ainsi la 3ème place des sélections qui devrait leur suffire pour entrer en équipe de France. Derrière le duo Damien Mareau / Pierre Troubady, 3ème en finale termine les sélections à la 2ème place et devrait retrouver le groupe tricolore après un an d’absence.

L’ensemble de ces athlètes attendent maintenant le verdict du comité de sélection qui doit statuer rapidement. Et pendant ce temps à Pau, les slalomeurs affutent leurs pagaies, les championnats de France élite débutent demain et seront bien sûr à suivre sur notre site.

Photos : Bruno Dazeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *