Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Descente : Lancement de la Coupe du monde

La Coupe du monde de descente débute ce samedi à Muotathal en Suisse avec deux manches au programme. L’équipe de France est bien présente car les mondiaux 2018 auront lieu sur ce site.

Après les championnats d’Europe à Skopje, l’équipe de France de descente a pris un peu de repos avant d’attaquer les quatre manches de Coupe du monde qui se déroulent ce week-end et Suisse et le week-end prochain à Augsbourg en Allemagne. Les effectifs tricolores sont plus importants, dans chaque catégorie avec 3 à 7 bateaux. Mais cette saison, les athlètes se débrouillent pour se déplacer et se loger ce qui entraine quelques mécontentements dans les rangs.

Prendre ses marques à Muotathal

Depuis 1973, Muota n’a plus accueilli les mondiaux. Le retour d’un événement majeur sur ce site suscite forcément l’attention de tous les athlètes, ils sont donc très nombreux à avoir fait le déplacement en Suisse. Les Français n’échappent pas à la règle, curieux de découvrir et de prendre leurs marques sur la rivière des prochains mondiaux.

Des objectifs élevés

D’ordinaire réservé aux jeunes (U23) et au meilleur senior de la saison internationale, le circuit de Coupe du monde draine davantage de tricolore cette année. Les ambitions de chacun sont donc très élevées. Ainsi Quentin Dazeur avouait ouvertement viser le classement général en C1 homme ainsi qu’en C2. La présence de Paul Graton en kayak n’est pas anodine non plus. Le Marseillais peut nourrir de belles ambitions, surtout qu’il retrouvera Augsbourg la semaine prochaine, où il avait décroché sa première médaille individuelle en grand championnat. Mais on pense aussi aux C1 dames, toujours placées lors des derniers championnats d’Europe et en quête de revanche vis à vis de l’armada italienne.

Suivez les courses ICI

Photo : archive / Bruno Dazeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *