Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Descente : La surprise Gourjault trouble la hiérarchie

La première journée des sélections en équipe de France de descente vient de s’achever à Pau, malgré des conditions climatiques compliquées en fin d’après-midi.

Entre vent pluie et le froid, ce premier jour de course était déjà crucial pour les prétendants à une place en équipe de France. En effet, il fallait passer le cut des qualifications pour pouvoir continuer l’aventure des piges car après ces qualifs, les athlètes vont enchainer trois finales qui se courent en une course. Une fois les 12 C1 hommes, 12 kayaks hommes et dames, et les 5 C1 dames et C2 hommes issus des manches de qualifications connus, les autres ont du ranger leurs pagaies.
A l’heure de lancer la première finale, l’organisation a pourtant du être raisonnable et a choisi de décaler le départ d’une heure en raison du vent qui soufflait trop fort sur le stade d’eaux-vives de Pau-Pyrénées. Les C1 hommes ont ensuite ouvert le bal avec une première surprise à l’arrivée, car c’est le jeune Ancelin Gourjault (Marsac sur l’Isle), à peine 20ans, qui s’est imposé devant Quentin Dazeur et Louis Lapointe. Les trois bateaux se tiennent dans la même seconde et les débats s’annoncent serrés entre les prétendants à une place en équipe de France. Très à l’aise en eaux-vives, Ancelin Gourjault pourrait être la grosse côte de ces sélections s’il sait tirer partie, comme ce dimanche soir, des erreurs de ses adversaires, car les favoris n’ont pas réalisé leurs meilleures manches. Mais le 4ème des championnats d’Europe junior de Banja Luka (2014) a déjà le mérite d’avoir secoué les favoris qui savent désormais qu’ils ne sont pas à l’abri d’un jeune qui monte.


Chez les dames, Claire Haab gagne devant Elsa Gaubert ((Le Teich) et Cindy Coat. Les deux premières sont les seules sous la minute dans cette catégorie.
En kayak homme, le grand favori, Paul Graton l’emporte. Dominateur dès la première manche de qualification qu’il a survolé, impressionnant de puissance et de maitrise par rapport à ses adversaires. Le Marseillais gagne devant Clément Faure et Gaëtan Guyonnet deux autres grands spécialistes du sprint.

Du côté des kayaks dames, la victoire revient à la jeune Phénicia Dupras qui devance Manon Hostens dont le retour en descente semble plutôt simple, trois jours à peine après les championnats de France élite de course en ligne. Déconcertante d’aisance, la Périgourdine qui s’était bien préparée sur ce bassin est bien parti pour réussir son pari. Le podium de cette première finale est complété par Lise Vinet (CKC Fertois).
Enfin les C2 ont clôturé la journée de la journée et c’est la paire composée de Tony Debray et Louis Lapointe qui s’est imposée, devant Leduc / Zouggari et Dazeur / Santamaria. Cette catégorie s’annonce serrée également avec les cinq bateaux finalistes en moins de 2 » sur cette première finale. A noter que les slalomeurs Pierre Picco et Hugo Biso, n’ont pas réussi leur pari d’une double qualification, ils n’ont pas passé le stade des qualifications.

Retrouvez l’ensemble des résultats ICI

Ce lundi, une finale est au programme à partir de 17h.

Photos : Bruno Dazeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *