Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Les Bleus à la Coupe du monde de Duisburg

L’équipe de France de course en ligne et celle de paracanoë sont à Duisburg pour la deuxième manche de la Coupe du monde. Le collectif tricolore a été remanié pour cette échéance, car seuls les sprinters et certains canoës sont présents en senior, le collectif U23 complète l’effectif. Les paracanoës sont aussi présents pour leur première manche de Coupe du monde. Depuis l’an dernier, l’ICF essaie de mobiliser les nations hors des grands championnats pour développer la dynamique internationale de la discipline, et cette saison les Bleus ont donc ajouté ce rendez-vous à leur programme.
Ce sont d’ailleurs les paracanoës qui ont ouvert le bal jeudi après-midi avec les séries et demi-finales pour les kayaks alors que les va’a disputaient directement leurs finales.
Cyrille Hureau en a profité pour remporter la médaille d’argent en VL1 derrière le Polonais Jakub Tokarz et devant un autre Polonais, Jakub Szpak. En VL3, Ronan Bernard termine au pied du podium d’une course remportée par l’Italien Pier-Alberto Buccoliero. De leur côté, Gautier Delannoy (KL2) et Cindy Moreau (KL3) se sont qualifiés pour leurs finales. Sacrée championne d’Europe il y a quelques semaines en catégorie KL2, Cindy Moreau a été reclassifiée durant cette manche de Coupe du monde, elle connait donc maintenant clairement sa catégorie en vue des Jeux paralympiques de Rio. Un casse-tête pour les athlètes et les staffs, mais ces contraintes de classification, si elles sont fastidieuses, surtout dans une jeune discipline, sont essentielles pour garantir l’équité des courses. Enfin Agnès Lacheux, sera au départ de la finale en KL1 dimanche après-midi pour sa première sortie internationale avec l’équipe de France.

cyrille_hureau_equipe_de_france_paracanoe

Ce vendredi matin marque le début des épreuves de course en ligne avec des stratégies différentes au sein de l’équipe tricolore. En senior, les sprinters sont bien présents en Allemagne avec Maxime Beaumont et Sébastien Jouve, tout auréolés de leurs médailles décrochées la semaine dernière au Portugal. Ils seront également alignés en K1 et en K2 avec la volonté de marquer à nouveau les esprits, mais attention car la concurrence est au rendez-vous allemand. En biplace notamment, les Bleus sont tombés dès la série sur le duo allemands Tom Liebscher / Ronald Rauhe et les Russes Yury Postrgay / Alexander Dyachenko, les meilleurs mondiaux sont là, avec également les Britanniques Liam Heath et Jonathan Schofield. Réaliser une belle performance ce week-end leur permettrait de faire le plein de confiance pour la suite de la préparation.
On suivra également avec attention le C2 1000m de Mathieu Beugnet et Adrien Bart, vainqueur la semaine dernière à Montemor-o-Vehlo. Cette manche de Coupe du monde est aussi l’occasion pour les jeunes (moins de 23 ans) de se confronter aux meilleurs mondiaux, ils vont profiter de ces courses pour engranger de l’expérience. Le K4 1000m va donc se mesurer aux grandes nations présentes en Allemagne alors que les autres seniors s’apprêtent à partir en stage de rappel de volume à Temple sur Lot dès lundi.

Suivez la Coupe du monde de Duisburg avec les résultats ici

L’équipe de France de course en ligne
K1 200m : Sébastien Jouve (Vernon), Maxime Beaumont (Boulogne sur Mer)
K2 200m : Sébastien Jouve / Maxime Beaumont
K4 1000m : Aurélien Le Gall (Saint-Grégoire) / Pierrick Bayle (Saint Laurent Blangy) / Guillaume Le Floch Decorchemont (Corbeil Essones) / Rémi Clin (Saint Laurent Blangy)
K2D 500m : Léa Caurant (Quimper Cornouaille) / Joanne Mayer (Muhlouse)
C1 200m : Thomas Simart (Saint Laurent Blangy), Loïc Léonard (Saint Laurent Blangy)
C2 1000m : Mathieu Beugnet (Saint Laurent Blangy) / Adrien Bart (Saint Laurent Blangy), Damien Sikora (Saint Laurent Blangy) / Tanguy Soucheyre (Guerledan)
C1 1000m : Romain Beugnet (Saint Laurent Blangy)

Photo : Jean-Christophe Gonneaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *