Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Pau 2017 : le slalom extrême pour finir

La pluie aurait pu gâcher la fête ce dimanche pour la dernière journée des championnats du monde de slalom à Pau. Mais les spectateurs sont restés malgré le temps pour assister à l’entrée du slalom extrême au programme officiel des mondiaux. Le Français Boris Neveu s’est offert la médaille d’argent.

On ne savait pas vraiment à quoi s’attendre pour cette première du slalom extrême. Après cinq jours de compétitions intenses, et surtout après la folle soirée proposée par les descendeurs, samedi, qui ont fait chavirer le public de Pau, cette dernière journée posait question.

Finalement le spectacle proposé par ce nouveau format de course, avec un départ à 4 et les passages obligés par les larges portes vertes ou rouges accompagnés d’un esquimautage, a réjouit le public resté en nombre.
Déjà testé depuis quelques saisons en Coupe du monde, cette course au lendemain du slalom a permis aux meilleurs de s’inscrire et donc de proposer des runs de qualité. Il faudra assurément un peu de temps avant que chacun s’approprie pleinement les notions de disqualification, qui tombent toujours rapidement, mais l’enchainement rapide des courses permet de garder le public en haleine.

La finale des kayaks hommes a consacré Vavrinec Hradilek (CZE) slalomeur et adepte de courses en haute rivière. Derrière lui, Boris Neveu a longtemps cru à la victoire mais il a préféré assurer une médaille que de risquer une disqualification. Le Français a fait le show dans cette compétition, usant de toutes les ficelles possibles pour se hisser en finale. C’est Mike Dawson (NZL), lui aussi spécialiste de haute-rivière, en plus du slalom, qui prend la médaille de bronze.

Chez les dames, les Françaises ne sont pas parvenus en finale. Lucie Baudu a cassé sa pagaie au start des 1/4 de finale, alors que Marie-Zélia Lafont, qui arborait un large sourire malgré la fatigue, s’est arrêtée en demi-finale. La victoire est pour Caroline Trompeter (GER), devant Ana Satila (BRA) et Amalie Hilgertova (CZE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *