Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Pau 2017 : la vague bleue continue

Tous les bateaux français sont passés directement en demi-finale ce jeudi matin, aucun ne s’encombrera donc d’une seconde manche. Kayaks dames, C2 mixtes et C1 hommes ont assuré.

Une partie des attentes autour de l’équipe de France se concentrent sur le champion olympique Denis Gargaud, lors de ces championnats du monde. Pourtant le Marseillais n’est pas leader de sa catégorie en France cette saison. Martin Thomas, vainqueur des sélections, médaillé de bronze lors de la Coupe du monde de Seu d’Urgel, a signé une manche propre pour se hisser en demi-finale avec une 11ème place. Cela s’est bien passé aussi pour Edern Le Ruyet, sous les yeux de son pote de C2, Pierre-Antoine Tillard, le Breton termine 4ème.

« Je suis en vacances » Denis Gargaud

A l’arrivée de sa manche, Denis Gargaud était décontracté, vainqueur des qualifications malgré une touche à la porte 19, le champion olympique a sécurisé sa place en demi-finale avec une manche maitrisée et fluide. « J’ai pris du plaisir et c’est agréable de sentir que c’est partagé avec le public présent au bord de l’eau, se réjouissait-il. J’avais de bonnes sensations, donc je suis juste un peu frustré de ma touche, mais elle fait figure d’alerte. »
Le Marseillais est donc rassuré sur son état de forme mais il va devoir rester conquérant pour la suite de la compétition. En effet, plusieurs favoris sont passés à la trappe sur cette première manche, obligés de remettre ça en seconde cette après-midi (Sideris Tasiadis et David Florence).
Avant les demi-finales samedi, Denis Gargaud va privilégier la récupération. « Je suis en vacances ici, rigole le jeune chef d’entreprise. Mon associé est là et il bosse, donc je vais me reposer et aller encourager les copains de l’équipe de France demain en espérant les premières médailles tricolores et pourquoi pas une Marseillaise ! »

Les filles assurent

Les kayaks dames ont aussi réalisé un sans faute ; Marie-Zélia Lafont, Lucie Baudu et Carole Bouzidi se sont qualifiées directement en demi-finale. Vainqueur de la manche de Coupe du monde sur ce bassin la saison dernière, Marie-Zélia Lafont a assuré une belle manche sans pénalité pour finalement prendre la 3ème place des qualifications.
Un peu plus tôt, Lucie Baudu qui participe à ses premiers championnats du monde senior en kayak a, elle aussi, signé une belle manche propre pour prendre la 10ème place. Seule Carole Bouzidi a joué avec le feu en s’encombrant d’une touche à la porte 17. Mais sa manche rapide lui permet tout de même de passer avec la 19ème place.

Le C2 mixte de retour

Les trois bateaux tricolores au départ, pour le retour du C2 mixte au programme des championnats du monde, se sont également qualifiés pour la finale de l’après-midi.

Crédit photos : Bruno Dazeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *