Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Championnats du monde de slalom : deux nouvelles médailles pour la France

© Sébastien Chaplais / CKM

La première journée de finale des championnats du monde de slalom ont permis à l’équipe de France de récolter trois médailles. Après le bronze remporté par Caroline Loir en canoë dame, les Bleus ont décroché deux nouvelles médailles lors des courses par équipe. L’équipe C1 avec Nicolas Peschier, Denis Gargaud et Jonathan Marc a pris la troisième place derrière l’Allemagne et la Slovaquie championne du monde. Dans la foulée les kayaks hommes obtiennent la même place, Etienne Daille, Boris Neveu et Mathieu Biazizzo, malgré trois pénalités ont accroché le podium derrière la Pologne et l’Italie championne du monde. Déception en revanche pour l’équipe tchèque qui pouvait espérer mieux qu’une quatrième place après le doublé réalise le matin par Vavrinec Hradilek et Jiri Prskavec.

Ces premières finales sont lourdes d’enseignement pour le premier mondial après les Jeux olympiques de Londres, car année post-olympique rime souvent avec redistribution de la hiérarchie mondiale. En canoë dame,  catégorie non-olympique, Jessica Fox a frappé un très grand coup en s’imposant avec près de 13 secondes d’avance. Elle a signé une saison quasi-parfaite, vainqueur de la coupe du monde, championne du monde moins de 23 ans puis senior, l’Australienne est vraiment sur une autre planète et ses adversaires semblent devoir attendre une défaillance de sa part pour espérer la battre. Pour autant la catégorie se porte bien car le niveau se densifie chaque saison.

En kayak homme, les interrogations sont pour le clan tricolore, car aucun Bleu ne s’est hissé en finale, un vrai coup dur quand on sait qu’Etienne Daille s’est imposé à Prague l’an dernier et avait à coeur de gagner dans sa ville natale. Mathieu Biazizzo s’est affirmé cet été comme l’avenir de la catégorie mais semble encore trop juste pour être régulier au plus haut-niveau. Un changement de génération s’opère-t-il doucement chez les kayaks tricolores, affaire à suivre. Enfin, en C1 homme, il va falloir s’ôter de la tête que les Bleus cherchent un successeur à Tony Estanguet, car ce serait une pression trop grande sur les épaules des céistes actuels. Denis Gargaud revient en forme et dans cette catégorie qui privilégie l’expérience, il va falloir laisser du temps.

Ce dimanche place aux demi-finales, finales et courses par équipe en kayaks dames et C2. En attendant, la joie les champions du monde 2013.

© Sébastien Chaplais / CKM

David Florence champion du monde C1

© Sébastien Chaplais / CKM

Jessica Fox championne du monde C1

© Sébastien Chaplais / CKM

Vavrinec Hradilek champion du monde K1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *