Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Championnats du Monde Océan Racing: THE downwind to be !

Un titre ICF officiel!

L’australien Corry Hill vient de signer une victoire qui comptera dans le monde de l’Ocean Racing. Non pas que sa victoire soit plus belle ou que sa performance – bien que de très haut-niveau – soit plus impressionnante que la fameuse Molokai ou des autres références internationales déjà conquises par l’australien. Ce qui marquera l’histoire, c’est que ce titre là, c’est un titre ICF, donc officiel, et qu’il l’a conquis dans des conditions de downwind exceptionnelles. Et ce n’est pas le sourire de Clint Robinson et de Jasper Mocke, respectivement médailles d’argent et de bronze qui diront le contraire. Il y a encore quelques années, les cadors du surf-ski rechignaient à accepter la présence de la Fédération Internationale sur « leurs » courses, invoquant le carcan des règlements, la lourdeur sécuritaire et autres contraintes que l’on peut associer au cadre d’une fédération internationale. Mais les choses ont évolué dans le bon sens, et aujourd’hui c’est un très beau Championnat du Monde que la Fédération Tahitienne de Kayak et son charismatique Président Charles Wilerme viennent d’offrir à la discipline. Des conditions météo idéales, des vagues et un downwind mémorables, une ambiance polynésienne qu’il est facile d’imaginer, une organisation efficace, voilà sans doute ce qu’il fallait pour que l’océan racing décolle.

photo1  photo3

Plus de 130 surf-skis sur la ligne de départ!

Dans cette ambiance, la course pouvait battre son plein. Le départ donné à Taahai avec plus de 130 surf-skis sur la ligne, les top athlètes prenaient rapidement le commandement, chacun choisissant son cap et sa trace pour viser la plage Lafayette où seraient jugée l’arrivée 32 km plus loin. Australiens et Sud-Africains menaient la danse, les Mocke, Robinson, Rice, Booth ne demandaient pas leur reste pour s’échapper dès les premiers surfs. Derrière, le français Yannick Laousse virait la première bouée dans le top ten, ce qui augurait d’une belle suite de course. Ce qui se confirma tout au long de l’épreuve, Yannick poussant même son talent au point de rester au contact du grand Hank Mac Gregor, vainqueur de la Molokai, signant une magnifique 7e place et premier européen. Le clan français signe aussi une belle médaille d’argent avec Hector Henaut, confirme sa progression sur le plan international, se rapprochant petit à petit des meilleures nations. En attendant, ce soir, c’est dans une ambiance de fête extraordinaire, empreinte de tradition, de culture, mais surtout d’une grande joie que chacun se félicitait d’être là.

Résultats des français :
Seniors
– Yannick LAOUSSE 7ème
– David SZLACHTA 13ème
– Benoît Le Roux 16ème
– Nicolas Lambert 22ème

U23
– Valentin Henot 6ème
– Victor Doux 10ème

Junior
Hector Henot VICE CHAMPION DU MONDE

Master 45-49 ans
Ro Lo Roland Lebeau 3ème
Alain Poupaert 120ème

Résultats complets sur http://tahiti2015.spotfokus.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *