Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Aventure : premier record de la traversée de la Manche en pirogue

Ils l’ont fait ! Enfin, peut-on même dire, après les déboires qu’a essuyé le team Handivision pour réaliser son projet de traversée de la Manche en pirogue polynésienne avec à bord des sportifs mal-voyants. Récit d’un sacré défi, relevé par Sébastien Le Meaux et ses coéquipiers.

team_transmanche©loicolivier

« Envers et contre tout ( ce défi aura été d’abord le défi de le réaliser), nous avons établi un premier record de traversée de la Manche en pirogue polynésienne ce vendredi 13 juin 2014 : nous avons parcouru 138 Km en 11h03. ( au lieu des 90 km initialement prévus)

Au départ de Caen/Ouistreham, pourtant, la dernière mauvaise nouvelle tombe par téléphone ( ensuite, les communication seront coupées, faute de réception suffisante), Fabien, notre deuxième rameur mal-voyant est en galère à l’aéroport ( après avoir tenté successivement de nous rejoindre par train ( grèves) et par co-voiturage ( pris d’assaut pour cause de grèves et difficile sans accompagnateur) : la compagnie aérienne le refuse à bord, nous explique-t-il, pour une raison de quota de personne non-valides à bord. Impossible de relever ce défi de dernière minute, nous n’avons plus le temps matériel de gérer une dernière solution alternative. Qu’importe, nous traverserons !
L’accueil anglais sera simplement fabuleux et les tracasseries administratives et organisationnelles françaises nous semblent déjà loin.
Pris en charge par une équipe du club nautique local ( Castle cove sailing club  – Weymouth Portland ), dont le président Ian Greens et Anaïck Humbert, française expatriée, nous serons choyés à l’extrême et découvrons une baie splendide sous un soleil radieux.
Le départ est fixé le matin à 5h30 heure française, Ian et Anaïck sont tellement motivés qu’ils nous accompagnerons pour nous aider à prendre un bon départ.
Vendredi à 3h30 les rameurs sont déjà fébriles et tout le monde est levé, nous nous dirigeons vers le club nautique où nous avons stocké la pirogue, l’équipage du départ et les binômes des relèves sont constitués. Le temps d’une prière polynésienne, orchestrée par Apehau, nous nous mettons en conditions et la première équipe met la pirogue à l’eau. Il est 5h37 du matin.
transmanche2©loicolivier
Le bateau accompagnateur, le chalutier Marie-Catherine, nous prend à son bord. Son patron, David, aura été notre sauveur également, car il a répondu à l’appel de Sébastien pour assurer la sécurité de la traversée, nos solutions initialement prévues n’ayant pas abouties.
Pendant la traversée, les changements d’équipage se font grâce à une petite annexe accrochée par un bout au chalutier et dérivant à hauteur de la pirogue.
A 16h40, la pirogue arrive au Club nautique de Cherbourg, où nous sommes accueillis par le public.
C’est fait, la challenge est réalisé et l’équipage, fourbu, est heureux : nous avons traversé la Manche en pirogue, accompagnant Sébastien Le Meaux, rameur Handi’vision, au bout de son objectif : créer un premier record de traversée de la Manche, sur 138 Km en 11h03.
Pour le plaisir du calcul, quelques chiffres : la pirogue mesure 13m50, pour une centaine de kilos, les rameurs ont planté chacun entre 50 et 68 coups de pagaies par minutes, la moyenne de vitesse était de 12,5 Km/h.
transmanche1©loicolivier
Nous remercions  les partenaires qui ont rendu possible ce défi mais aussi l’équipage du club de la baie de Somme qui nous a sauvé le défi, en remplaçant au pied levé nos rameurs démissionnaires, merci également de tout coeur aux partenaires et amis anglais qui ont rendu ce défi possible et à bientôt pour d’autres aventures, merci à Didier Bontet pour avoir joué le rôle de chauffeur !
L’équipage est constitué de Sébastien Le Meaux, Apehau Tching Piou, Yoann Cornelis, Amaury Dormet, Antoine Delepine Caquelard et nos sauveurs : Jean Xavier Tempez, Gilles Lelièvre, Arnaud Dambreville, Gilles Bruzac et Olivier Petilleon.  Photographies Magali Bonte et Loïc OLIVIER ( rameur remplaçant).
« Maruru » * à tous, du fond du coeur ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *