Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Bertrand Daille : « Nous sommes bien sur la feuille de route des JO »

Les championnats du monde de kayak slalom 2014 à Deep Creek (USA) viennent de se terminer. L’heure est au bilan. Avec huit médailles (4 en or, 2 en argent et 2 en bronze) Bertrand Daille, directeur des équipes de France revient sur les joies et les déceptions de ce mondial.

Le bassin de Deep Creek

« J’aime beaucoup ce site mais visiblement pour les athlètes, il n’était pas très plaisant pour naviguer. Nous avons désormais moins l’habitude de ce type de bassin avec autant de puissance et de courant. Il est constitué de plusieurs bassines qui forment beaucoup de fluctuations difficiles à gérer pour les athlètes ».

Les joies

« Nous avons vécu une belle journée avec le podium des kayaks hommes. Mais aussi aujourd’hui avec la médaille d’argent en C2 de Pierre Picco et Hugo Biso. Décrocher quatre médailles individuelles olympiques, l’objectif est atteint. »

Les déceptions

« Il  faut reconnaître notre déception de ne pas voir nos trois bateaux leaders, à savoir Emilie Fer (K1), Nouria Newman (K1) et Denis Gargaud (C1), en finale. Ce n’est pas satisfaisant. Pour l’heure il est trop tôt pour donner des explications précises. Il y a beaucoup de facteurs et ils diffèrent selon les sportifs. »

Etat d’esprit

« Nous possédons une équipe de France solide car tous nos bateaux sont passés en demi-finale. L’objectif n’est pas complètement rempli car tous ne sont pas en finale. Néanmoins, sur six bateaux finalistes quatre sont sur le podium pour la journée de samedi. C’est un bon ratio. De plus, avoir trois équipes championnes du monde cela démontre le potentiel individuel des athlètes. Même si j’ai conscience qu’une médaille par équipe ne comble pas pleinement une défaite individuelle. »

L’avenir

« Nous avions fait le choix d’utiliser ces championnats du monde comme une première course de sélection. Quatre bateaux ont donc marqué des bonus pour les sélections 2015 mais aussi pour le classement des sélections olympiques. Nous sommes bien sur notre feuille de route des JO. »

Propos recueillis par Marion Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *