Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Coupe du monde de Pau: Les descendeurs entrent dans la danse

La Coupe du monde de Pau s’est ouverte ce jeudi dans le Béarn. La descente a lancé la compétition de ce format inédit de Coupe du monde mêlant descente et slalom durant quatre jours.

Alors que la cérémonie d’ouverture vient de s’achever sur le Stade d’Eau-Vive Pau Pyrénées, les descendeurs ont déjà couru la course classique ce jeudi après-midi. Entre le bassin de slalom et le Pont d’Espagne, une partie des meilleurs mondiaux se sont affrontés sur un parcours compliqué. Après une descente du bassin, les athlètes ont enchainé sur le Gave de Pau avec une longue portion relativement plate mais rendu difficile physiquement par un fort vent de face. Enfin le tracé s’achevait par le rapide sous le pont d’Espagne, qui a réservé quelques mauvaises surprises, même aux meilleurs.

L’équipe de France était largement représentée et a remporté de nombreuses médailles. Stéphane Santamaria a donc pris une belle troisième place en C1, dans une course remportée par Ondrej Rolenc, le Tchèque sacré champion du monde de sprint il y a dix jours.
L’une des performances marquantes du jour vient de la kayakiste tchèque Martina Satkova qui s’impose en kayak dame et en C1 dame. Assurant la domination de son pays sur la discipline, car la République Tchèque gagne trois courses sur cinq. Claire Bren s’est hissée sur la deuxième marche du podium, elle qui est toujours constante au plus haut-niveau.

La troisième médaille tricolore, et la quatrième d’ailleurs, sont l’œuvre des Marseillais Paul Graton et Paul Jean en kayak homme. Le premier, plus habitué des podiums en sprint a décroché le bronze alors que Paul Jean s’est adjugé l’argent. Vainqueur la semaine dernière en Slovénie, il s’inscrit d’ores et déjà comme une candidat sérieux aux podiums internationaux lors des prochains grands championnats. Dans cette catégorie c’est le jeune Slovène Simon Oven qui gagne.
Les tricolores ont signé un second doublé ce jeudi en classique dans la course de C2. La victoire revient à Tony Debray et Louis Lapointe, les champions du monde de la spécialité. Malgré un esquimautage express dans le dernier rapide sous le Pont d’Espagne, les deux garçons ont réussi a conforté leur avance, creusée sur le plat. Ils devancent Quentin Dazeur et Stéphane Santamaria, pour seulement 2’’36.

Mélanie Chanvillard


Coupe du Monde Classique de Pau 2016 par FFCKTV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *