Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : Les Bleus aux championnats d’Europe à Brandenbourg

Les équipes de France de course en ligne et de paracanoë sont en Allemagne depuis hier pour les championnats d’Europe senior à Brandenbourg. Les objectifs sont multiples pour ces athlètes qui entrent dans le vif du sujet de leur saison internationale. Le programme de ces Europe est très concentré, car il tient en trois jours, les courses débutent vendredi.
C’est le premier grand rendez-vous de la saison pour les sportifs du collectif paracanoë ; Cindy Moreau (K1 LTA), Martin Farineaux (K1 LTA), Ronan Bernard (V1 TA) et Gautier Delannoy (K1 TA) nourrissent de belles ambitions pour ces championnats d’Europe. Ce sera un événement d’envergure pour la 3ème édition du championnat continental de paracanoë, puisque quinze pays sont au départ avec près de 88 athlètes, un record. On attend surtout de voir l’état de forme de Cindy Moreau médaillée de bronze l’an dernier. Troisième également la saison dernière lors des Europe qui ont eu lieu au Portugal, Ronan Bernard sera à suivre dans une catégorie qui a beaucoup évolué après la communication de son inscription au programme olympique. Il pourra se jauger par rapport à la concurrence en vue des mondiaux et des quotas à décrocher l’an prochain. Ces championnats sont essentiels pour les paracanoës qui ont très peu de course chaque année et qui doivent donc optimiser leurs courses pour ne pas nourrir de regrets.

Chez les valides, l’équipe de France pourra compter sur des athlètes d’expérience en quête de médailles en ce début d’été. On scrutera le retour en senior de Sarah Guyot, qu’on a laissé tout sourire à Mantes la Jolie après son magnifique doublé 500m et 200m en K1. La kayakiste de Tours qui a un programme chargé cette année sera à suivre même s’il faudra voir son état de forme. Mais la double championne d’Europe moins de 23 ans arrive en pleine confiance à Brandenbourg.
Vainqueurs de la dernière manche de Coupe du monde au programme de l’équipe de France à Szeged, Arnaud Hybois et Etienne Hubert en K2 1000m auront fort à faire pour monter sur le podium. Ces deux garçons d’expérience seront bien l’un des atouts majeurs des Bleus en Allemagne. Tout comme les sprinters que l’on attend revanchards.
L’une des interrogations de ces championnats sera la forme de Mathieu Goubel sur le C1 1000m. Un peu en dedans en début de saison, le jeune papa aura-t-il retrouver son équilibre et sa fougue pour aller bousculer le jeune Martin Fuksa (CZE), champion d’Europe en titre ou l’Allemand Sebastian Brendel chez lui ?

Pour suivre les courses, rendez-vous sur le site de la compétition : www.emcanoesprintbrandenburg.de/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *