Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Descente : Les piges commencent à l’Argentière la Bessée

L’Argentière la Bessée accueille les sélections en équipe de France de descente cette semaine. A partir de mardi matin et jusqu’à vendredi (s’il le faut, sinon les courses termineront jeudi soir) les meilleurs juniors et seniors vont en découdre pour décrocher leurs places dans les différents collectifs tricolores. Trois courses de sprint sont au programme sur la Durance, avec comme maitre-mot l’adaptabilité, en raison d’un niveau d’eau sans cesse en hausse depuis ce week-end. Les intempéries et la fonte des neiges rendent chaque séances d’entrainement différentes, car le débit varie, mais pendant les courses le niveau devrait être régulé par journée.

Ces sélections se tiennent uniquement en sprint car l’objectif majeur de la saison senior sont les mondiaux de sprint à Vienne (Autriche) fin juin. Les athlètes seniors sont donc en course pour ces mondiaux mais aussi pour les championnats d’Europe de Banja Luka. Les moins de 23 ans (U23) et les juniors visent les championnats du monde de Nantahala (Etats-Unis) cet été. Mais vu l’ampleur du voyage, les collectifs seront resserrés dans ces catégories d’âge, les places seront donc très chères pour ces jeunes athlètes s’il veulent vivre leur rêve américain.

La France étant la meilleure nation mondiale en sprint, ces piges s’annoncent corsées et les favoris, au prestigieux palmarès, ne manquent pas. Chez les dames, si Sixtine Malaterre a pris sa retraite sportive en fin de saison dernière, on attend forcément Charlène Le Corvaisier (Guerlédan), vice-championne du monde 2014, et Claire Bren (Vivonne les Pagayous), la championne du monde 2012. Leurs homologues masculins devraient aussi livrer une belle lutte. Sans Quentin Bonnetain, le champion du monde en titre passé en course en ligne, Paul Graton (Marseille Mazargues), médaillé de bronze l’an dernier à Valtellina aura fort à faire pour contenir ses adversaires. Théo Devard (Gérardmer) est de retour, Clément Faure (Vivonne les Pagayous) ou le jeune Paul Jean (Marseille Mazargues) auront à coeur de rentrer dans le trio de tête. Mais il ne faut pas oublier Gaëtan Guyonnet (Moussac) qui avait créé la surprise l’an dernier en dominant les sprints lors des sélections.
La bataille sera rude également en C1 homme. Vice-champion du monde, Quentin Dazeur (Strasbourg Eaux Vives) devra confirmé sa bonne saison 2014 sans bénéficié de l’effet de surprise. Guillaume Alzingre (Cesson-Sévigné), triple champion du monde (2006, 2011, 2012) veut, quant à lui, sa revanche après une saison 2014 décevante sur la scène mondiale. Dominateur lors du dernier stage de l’équipe de France sur le bassin de l’Argentière la Bessée, il ne sait que trop bien que ces piges sont piégeuses. Derrière, l’inusable Stéphane Santamaria (Port Sainte Foy), Louis Lapointe (Gérardmer) ou Tony Debray (Pont-Réan) veulent aussi se faire une place en Bleu.
Les C2 et les canoës dames entreront en lice mercredi pour seulement deux courses.

Pour suivre les piges cliquez ici

Photo : Bruno Dazeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *