Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

France de Course en Ligne : focus sur les équipages

Face au nouveau programme de ces championnats de France, c’est le samedi que se déroulaient les finales des courses d’équipages. Biplace et quatre places à l’honneur, ces bateaux sont plus que jamais révélateurs de la force et de la bonne santé des clubs.

Saint Grégoire conserve son doublé chez les seniors hommes.

L’an passé déjà, le doublé K2/K4 était revenu au club Breton. Les équipages, remaniés suite à l’absence d’Alexandre Cressol pour cause de championnat d’Europe, ont réussi à assurer la relève. Vincent Lecrubier et Edwin Lucas en K2, accompagnés de Ludovic Gourichon et de la nouvelle recrue Florian Dahomé sont parvenus à maintenir leurs titres de champions de France. « L’an dernier nous n’étions pas attendus et nous avions fait une course d’outsider. La victoire de cette année en K4, s’est faite à l’issue d’une course plus maîtrisée et contrôlée ».

Mantes-la-Jolie VS Boulogne-sur-mer en canoës seniors.

C’est un duel au sommet auquel on a assisté que ce soit en C2 ou en C4. voir même en C1… Mathieu Goubel, victorieux vendredi, s’offre le doublé aux côtés de William Tchamba. Mais en C4, les Boulonnais ont plié face aux quatre mousquetaires de Mantes-la-Jolie, Mickaël et Gerald Couton, Stéphane Hascoët et Théo Lambert, couronnés d’argent et de bronze lors de l’épreuve du C2.

Côtés féminines, alternance entre Saint Laurent et Tours.

Si Marie Delattre-Demory et Gwendoline Morel ont conservé leur titre en K2 face à un duo conquérant, composé de Sarah Guyot et de Gabrielle Tuleu, toutes deux membres de l’équipe Olympique, les deux coéquipières ont plié en K4. Caroline Constancis et Morgane Peaudecerf rejoignant leurs amies pour l’épreuves du K4, littéralement dominée par les Tourangelles. 

Les juniors en place.

Saint Grégoire s’est imposé en K4 homme (DUBRUL Maxime/FENOUILLIERE Axel/HOMO Sylvain/SALEL Aimeric), Saint Laurent en C4 (JOYEZ Timothee/LEONARD Loic/MORO Julien/PETIT Maxime), et Decize chez les féminines (ALLOIN Ludivine/BIENNE Laurie/RENOUD-GRAPPIN Emilie/TURLIER Amandine). Certains clubs étaient privés de leurs meilleurs éléments, partis défendre les couleurs tricolores du côté du Portugal, ce qui n’a pas empêché les juniors français de réaliser de belles courses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *