Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Graine de champion : Margaux Coppin (Boulogne-sur-mer)

Après Clémentine Geoffray, reine de la polyvalence en équipe de France de descente et de slalom, c’est à Margaux Coppin de répondre à nos questions. Cadette deux l’an dernier, Margaux a tout gagné au niveau national en K1 et est montée sur de nombreux podiums en K2 et K4 avec ses copéquipières de Boulogne-sur-mer. Elle était également la seule cadette en équipe de france junior. Elle répond à nos questions.

Multi-médaillée
 aux différents championnats de France, qu’est-ce qui te motive dans les équipages club ?
Margaux Coppin : « L’année dernière c’était vraiment génial avec les filles, grâce à une motivation collective, une bonne ambiance et une envie de tout « déchirer » on a vraiment réussi à emmener les équipages le plus haut possible. Une grande partie de motivation vient de l’entente, c’était vraiment agréable de monter avec mes trois coéquipières de l’année dernière ». 

Qui t’entraîne au quotidien ?
Margaux Coppin : « Victor Reneisky est mon entraîneur de tous les jours, il est accompagné de Karine Henry, entraîneur de la section de Boulogne sur mer. »

Comment se passe une journée type pour toi ?
Margaux Coppin : « Tous les soirs de la semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi), l’entraînement se déroule de 16h à 18h et il m’arrive deux soirs dans la semaine de continuer à m’entrainer jusqu’à 20h. Le mercredi et le samedi, c’est de 14h à 18h ».

En quelle classe es-tu ? N’est ce pas trop difficile de concilier les deux ?
Margaux Coppin : « Je suis en terminale S, non ce n’est pas si difficile. Il faut juste être motivé même si parfois, je préfère aller m’entraîner ».

Seule cadette en équipe de France, que t’a apporté l’international ?
Margaux Coppin : « Que l’on soit cadet ou junior, je pense qu’on apprend la même chose en international. Pour ma part, j’ai appris comment se déroulaient des courses avec un niveau très élevé. J’espère y retourner cette année pour encore apprendre et faire mieux que l’année dernière ».

As-tu un modèle dans le sport ?
Margaux Coppin : « Les kayaks dames biélorusses ».

Quels sont tes centres d’intérêts ?
Margaux Coppin : « Mis à part le kayak, j’adore sortir, la lecture, la musique… »

Ton pire souvenir ? 
Margaux Coppin : « Les France de vitesse à Boulogne-sur-mer en cadette 1 ».

Le meilleur ? 
Margaux Coppin : » Les courses des sélections Equipe de France ».

Recueilli par Kahina Drider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *