Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : Cyrille Carré en quête d’un 8ème titre

La saison 2014 bat désormais son plein, le kayak-polo a repris son championnat, les sélections en équipe de France de descente approchent et ce week-end la course en ligne se retrouve pour les championnats de France de fond. En monoplace et en équipage, les clubs français ont rendez-vous sur le lac de l’Ailette en Picardie pour les courses de 5000m en canoë, en kayak ou en paracanoë. Près de 500 compétiteurs sont attendus pour deux jours de course, entre ce samedi et dimanche.

Parmi les prétendants en senior, les champions de France en titre seront forcément à surveiller, avec notamment Sophie Cordelier en C1D car Sarah Troel en kayak dame a décidé de faire l’impasse sur l’épreuve individuelle. En canoë, Romain Beugnet tentera de défendre son titre et surtout son club de Saint Laurent Blangy aura à coeur de défendre son leadership sur la discipline, car en 2013 les cinq premières places étaient trustées par les Immercuriens. Enfin en kayak homme, Cyrille Carré tentera de décroché son huitième titre national consécutif, un sacré défi. Grand favori, on a voulu savoir comment l’Auxerrois se sent à l’approche de ces championnats de France.

Cyrille Carré, comment te sens-tu en ce début de saison ?Cyrille Carré : « Je reviens de dix jours de stage à Temple sur Lot donc je suis un peu fatigué mais cette semaine j’étais en récupération donc j’espère avoir un peu plus de jus pour les courses de ce week-end. Ceci dit globalement j’ai la pêche, mes sensations sont bonnes et je me sens plus puissant et plus rapide que l’an dernier à la même époque. J’avais quelques craintes après la saison dernière qui a été longue avec les mondiaux de marathon. Comme j’ai repris plus tard je ne savais pas si j’allais être en retard, mais non.

Comment as-tu organisé ta préparation hivernale ?C.C : « En décembre je suis parti en Afrique du Sud durant 20 jours pour faire de l’ocean racing, ce fut une découverte très intéressante. On apprend à être humble car tout était nouveau pour moi, en mer les compteurs était remis à zéro, c’est une belle expérience. Ensuite j’ai fait un stage de ski de fond en janvier à Prémanon dans des conditions de neige assez moyennes, puis nous sommes partis trois semaines en stage à Séville avec l’équipe de France de course en ligne. Il y avait beaucoup de monde sur le site, avec les autres équipes et les rameurs. J’ai ensuite pris part au Nelo Winter Challenge à Pontevedra (Espagne) où j’ai gagné le 1000m et pris la 4ème place de la finale B sur 200m, une bonne entrée en matière. Enfin j’ai terminé par dix jours à Temple sur Lot avec mon entraîneur Alain Acart et mon coéquipier de club Edouard Lefèvre, on a fini avec l’équipe biélorusse et une fin de stage copieuse donc usante.

Que vas-tu courir sur les championnats de France de fond et quels sont tes objectifs ?
C.C : « Je m’aligne en K1 et en K2 avec Edouard Lefèvre et j’espère faire mieux qu’en 2013. Cela veut dire gagner les deux courses car l’an dernier on a fini 2ème en K2. C’est toujours dur de conserver son titre en monoplace, mais j’aimerai bien aligner un huitième titre.

Quelle importance ont ces championnats de France pour toi à moins d’un mois des sélections en équipe de France ?
C.C : « C’est un test préparatoire dans la continuité de mon entraînement. C’est aussi une manière d’enchainer des courses. Mais je n’arrive pas dans les meilleures conditions car je suis fatigué et je ne fais pas de préparation spécifique pour le fond. J’ai confiance en ma préparation mais je sais aussi que le fond nécessite de la tactique et une certaine fraîcheur physique c’est ce qui peut me faire défaut en cette fin de semaine. »

Crédit photo : Alain Urban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *