Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Les Bleus passent au révélateur à Duisburg

Les championnats du monde de course en ligne débutent ce mercredi à Duisburg et l’équipe de France y nourrit quelques espoirs de médailles. Privée de breloque lors des derniers Jeux olympiques, le groupe tricolore est en quête de rachat car durant la dernière olympiade il est toujours revenu des mondiaux avec des médailles. Le collectif a été remanié après les sélections du mois de mai, certains athlètes ont arrêté, d’autres n’ont pas convaincu lors du début de saison et l’incertitude règne sur cette équipe de France. Arrivés dimanche en Allemagne, les athlètes et le staff ont peaufiné leur préparation à Temple sur Lot, alors que l’équipe de paracanoë était à Saint Laurent Blangy. Les athlètes paracanoë ouvrent le bal ce mercredi alors que les épreuves de course en ligne débutent jeudi.

Entre jeunes athlètes et pagayeurs d’expérience, une nouvelle alchimie doit se créer pour reconquérir les sommets. Vincent Olla le nouveau directeur de l’équipe de France revient pour nous sur le début de saison internationale et sur les objectifs qu’il a fixé aux athlètes à l’heure de s’aligner au départ.

Vincent Olla, quel bilan dressez-vous du début de saison internationale de l’équipe de France ?

Vincent Olla : « On a disputé deux manches de Coupe du monde et les championnats d’Europe qui étaient des courses de réglage. Les bateaux n’ont pas changé mais les positions ont évolué comme dans le K2 200m ou le K4 1000m. Pour beaucoup il reste des incertitudes, mais on sent que ce collectif progresse. Deux bateaux ont été plus réguliers en terme de résultats c’est le K2 200m et le C1 1000m qui ont accroché des podiums et qui font de belles courses. J’étais avec le staff à Temple sur Lot pour suivre la préparation terminale, on sent que tout le monde est dans la construction. Chez les filles aussi cela se passe bien, Claudine Leroux a insufflé une vraie belle dynamique et elles ont pris confiance en terminant 4ème aux Europe et grâce au titre de Sarah Guyot en K1 500m moins de 23 ans. C’est mondiaux vont vraiment nous permettre d’évaluer ce groupe en début d’olympiade.

Quels objectifs avez-vous fixé à l’équipe de France sur ces mondiaux ?

V.O : « C’est toujours dur de se faire une idée précise du niveau global en année post-olympique, donc je ne fixe pas un nombre de médaille. Avec les entraîneurs on souhaite avant tout que les athlètes arrivent à exprimer tout leur potentiel lors de ces mondiaux, qu’ils donnent le meilleur sur chaque course.

Quelles sont les chances de médailles pour les Bleus ?

V.O : « Si on se base sur les résultats des championnats d’Europe, le K2 200m et le C1 1000m ont de réelles chances de médailles. On a aussi décidé d’inscrire les sprinters sur le 500m car ils peuvent y viser des podiums. Concernant les autres bateaux, on sait que Thomas Simart a le potentiel pour décrocher une médaille, il revient bien après deux ans de blessure, mais il ne faut pas lui mettre la pression, pour l’instant il est en progression donc capable de tout. De même les filles en K4 peuvent nous surprendre, pourquoi pas !

Pour suivre les mondiaux, rendez-vous sur le site de la compétition

L’équipe de France aux mondiaux de course en ligne et de paracanoë à Duisburg (Allemagne)

K4H 1000m : Vincent Lecrubier (Saint Grégoire) / Morgan Joncour (Gérardmer) / Cyrille Carré (Auxerre) / Etienne Hubert (Sedan)

K1H 200m & 500m : Arnaud Hybois (Baud)

K2H 200m & 500m : Maxime Beaumont (Boulogne sur Mer) / Sébastien Jouve (Vernon)

K4D 500m : Léa Jamelot (Pleyben) / Joanne Mayer (Mulhouse) / Gabrielle Tuleu (Tours) / Sarah Troel (Saint-Grégoire)

K1D 500m & 200m : Sarah Guyot (Tours)

C1H 1000m : Mathieu Goubel (Boulogne sur Mer)

C1H 500m : Romain Beignet (Saint Laurent Blangy)

C1H 200m : Thomas Simart (Saint Laurent Blangy)

C2H 1000m : Mathieu Beugnet (Saint Laurent Blangy) / Adrien Bart (Saint Laurent Blangy)

C1D 200m : Sophie Cordelier (Auxerre)

Paracanoë KD LTA : Cindy Moreau (Bouchemaine)

Paracanoë KH LTA : Martin Farineaux (Lille)

Paracanoë KH TA : Gauthier Delannoy (Lille)

Paracanoë V1H TA : Ronan Bernard (Pleyben)

 

Crédit photo : Alain Urban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *