Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Libourne se lance un défi

En décidant d’accueillir les championnats de France de fond, le jeune club de Libourne relève un sacré challenge ce week-end. Près de 800 compétiteurs, des cadets aux vétérans, venus de toutes la France vont s’affronter pour le premier grand rendez-vous national de la saison de course en ligne sur le nouveau site du pôle nautique international des Dagueys.
Né en avril 2010, le Canoë Kayak Sport Libourne est le fruit d’un projet de longue date, qui a germé dans les esprits de deux anciens athlètes des équipes de France de descente et de course en ligne. Ronan Tastard et Olivier Boukpeti voulaient créer un club et ils ont trouvé à Libourne et avec les instances locales du canoë kayak, le lieu idéal. « L’activité réelle a débuté en septembre 2010, explique Ronan Tastard le jeune président du CKS Libourne, et aujourd’hui on compte une quarantaine de licenciés. Ce projet s’est inséré à merveille dans la dynamique qui existe à Libourne autour de l’aviron. Le club local, qui existe depuis 137 ans, a développé l’idée du pôle nautique avec des infrastructures importantes (tour d’arrivée, vestiaires, salle de musculation, lignes d’eau) et nous sommes arrivés à ce moment là. C’est le hasard mais il a bien fait les choses. » Ce projet, porté également par la municipalité, est une aubaine pour le club de kayak qui cohabite parfaitement avec l’aviron et qui a pu contribuer au projet pour satisfaire aux exigences internationales imposées par la FIC et ainsi bénéficier d’un outil de pointe avec ces infrastructures.
Ces championnats de France de fond doivent être l’occasion de faire connaître le bassin au monde du canoë kayak mais aussi de faire découvrir l’univers du kayak aux Libournais. « C’est un rendez-vous majeur et la FFCK a fait un pari en nous attribuant l’organisation malgré notre jeunesse, ajoute Ronan Tastard. Mais on est épaulé depuis le début par le comité régional qui possède un vrai savoir-faire donc nous sommes confiants. »
Pour séduire les clubs tricolores, le comité d’organisation a d’ailleurs fait évoluer le programme des courses de ce week-end pour éviter des retours trop tardifs aux clubs qui viennent de loin. Ainsi entre dimanche matin et lundi début d’après-midi, les courses d’équipages et en individuels vont s’alterner. « Certaines catégories, comme les cadets, vont d’abord courir en équipages, explique le président. Les courses vont s’enchainer davantage et cette densité peut servir en terme de spectacle. Par contre, on a du créer deux lignes, une pour le départ et une pour l’arrivée, ce qui risque de déconcerter certains. »
Nouveau club, nouveau bassin, nouveau programme, c’est un vent de changement qui va souffler sur la course en ligne ce week-end avec, on l’espère des clubs conquis par la découverte d’un nouveau site de pratique. « Pour l’instant on n’a pas d’algues et le vent n’est pas un handicap sur ce bassin dit Ronan Tastard. On souhaite que ce bassin devienne un lieu de la course en ligne dans l’hexagone et que les clubs reviennent chez nous en stage. Une poignée d’athlètes des équipes de France sont déjà venus s’entraîner ici, et cela nous aide à construire l’image local du canoë kayak. »

Suivez les championnats de France de fond avec nous tout au long du week-end. Plus d’info ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *