Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Marjolaine Hecquet championne du monde de C1 sprint

L’équipe de France de descente est loin de sa razzia de la saison dernière, très loin. En remportant trois médailles ce samedi elle s’est quelque peu réconfortée, mais on attend des Bleus revanchards demain sur les courses par équipe.
Lors des finales ce samedi, les canoës dames ont pourtant semblé lancer les tricolores sur de bons rails. Marjolaine Hecquet (Port Sainte Foy) a conservé facilement son titre en dominant largement la course, elle devance une autre française, Julie Paoletti qui est donc vice-championne du monde. La Suissesse Sabine Eichenberger, qui s’est mise au canoë, prend le bronze.
Mais la bonne dynamique s’est vite enrayé. Comme l’an dernier, les kayaks hommes repartent bredouillent en collectionnant les places d’honneur. Cette catégorie a réservé une belle surprise car le Slovène Nejc Znidarcic a perdu son titre au profit du Belge Maxime Richard qui a été le plus rapide. Richard s’impose devant Znidarcic et Richard Hala (CZE). Les tricolores réalisent un tir groupé, Clément Faure est 5ème, Quentin Bonnetain 6ème et Théo Devard 7ème.

Enfin une nouvelle médaille est venue s’ajouter au bilan des Bleus avec la course de C1 hommes. Guillaume Alzingre, champion du monde en titre n’a pas réussi à sauver son bien, il a cédé face à l’Allemand Normen Weber et devant le Slovène Blaz Cof. Le jeune Tanguy Marquer, 5ème, signe une belle entrée sur la scène internationale. Le vétéran de l’équipe de France, Stéphane Santamaria est 6ème, grosse déception en revanche pour Yann Claudepierre qui est 10ème, et semble payer une année qu’il a voulu aussi consacré à son avenir professionnel.

Crédit photo : Boris Meissner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *