Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Paracanoë : Cyrille Hureau au pied du podium

Les compétitions ont déjà débuté à Milan car les championnats du monde paracanoë commencent une journée avant la course en ligne. L’équipe de France est présente dans cette compétition avec quatre athlètes et qui vont aussi tenter de décrocher les quotas pour les Jeux paralympiques de Rio en 2016.
Ce mercredi était consacré aux séries et aux demi-finales, et les tricolores ont connu des fortunes diverses. Mais en fin de programme, les VL1 étaient directement en finale et Cyrille Hureau (Annecy) le représentant français a donc disputé sa première finale mondiale. Il termine au pied du podium mais son temps ne pouvait pas lui laisser espérer mieux qu’une 4ème place. Le sociétaire d’Annecy, en pleine progression pourra en tirer une belle expérience, lui qui n’a qu’un an et demi de pratique derrière lui. Déjà passé par le tennis handisport, il a découvert avec la va’a une nouvelle façon de s’épanouir et s’il continue sa progression, on pourrait le revoir rapidement sur un podium.
En catégorie KL2 homme, Gautier Delannoy (Lille) voulait accrocher une finale mais malheureusement le Lillois n’a pas réussi à se sortir des demi-finales. Cinquième de sa course, il devra retenter sa chance l’an prochain pour décrocher un quota paralympique. Mais dans une catégorie qui a été réintégrée cet hiver au programme paralympique, il avait fort à faire. Remobilisé en début de saison dans un projet sportif qu’il veut emmener jusqu’à Rio, il lui reste un peu moins d’un an pour progresser et réaliser son objectif.
Les filles de l’équipe de France ont connu une meilleure journée. Cindy Moreau (Bouchemaine), engagée en KL3, vise un podium sur ces championnats du monde et elle a bien débuté, car elle s’est hissée directement en finale. Dans sa série elle a pris la deuxième place qualificative derrière l’Australienne Amanda Reynolds qui la devance de près d’une seconde. Cette nouvelle venue dans la course au titre sera une sérieuse cliente pour la Française, mais elle peut se rassurer car son autre grande adversaire, la Britannique Anne Dickins est derrière.
Enfin Agnès Lacheux (Orléans), qui court en KL1 ses premiers mondiaux en paracanoë, s’est sélectionnée en finale en remportant sa demi-finale. L’ancienne athlète de l’équipe de France handisport d’athlétisme découvre le kayak de haut-niveau et son caractère de battante pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête en finale.

Vous pouvez suivre les résultats de l’équipe de France de paracanoë ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *