Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Pas de médailles françaises, Larsen impérial en K1

Il n’y aura donc pas eu de médailles pour le clan français aujourd’hui dans cette première journée de finales sur 1000m en Course en Ligne. Mathieu Goubel se disait sans regret à l’arrivée, après avoir récupéré d’une course où il est allé au bout de lui-même. Dans le trio  de tête la majeure partie de la course, Mathieu n’a pu contenir le retour de ses adversaires. « je m’attendais à ce retour, je m’y étais préparé, mais j’étais vraiment au max, cv’est pourquoi je n’ai pas de regret. Ce qui me fait dire que j’étais à mon max, c’est ce coup de pagaie raté à quelques mètres de la ligne, cela montre bien que je n’étais plus lucide, j’avais tout donné. Mais je ne suis pas malheureux pour autant, je me suis quand même amusé pendant ces jeux, et ce n’est pas fini, je me met maintenant en mode 200m..(NDLR le 200 se déroulera vendredi et samedi).

Pas de regrets non plus chez les françaises engagées dans le K4 féminin sur 500m : « on savait qu’on ne serait pas sur le podium, et on a tenté le tout pour le tout, on est parties à fond. Au final, on le paie un peu à l’arivéee mais au moins chacune des filles s’est expriméee à son maximum » confiait Marie Delattre-Demory. 

Toutes les  finales de ce matin ont montré un niveau exceptionnel de performance, à l’image de la victoire en K1 de Erik Veras larsen (Norvège) qui coiffe sur la ligne le canadien Van Koeverden qui avait dominé les séries et mené les 900 premieres mètrès de cette finale. Le podium est complété par le géant allemand Max Hoff. En C2 c’est l’allemand Brendel qui l’emporte devant l’espagnol Cal Figueroa et le canadien Odershaw. En K2 ce sont les hongrois qui sont champions olympiques devant les portugais et les allemands

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *