Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Slalom : Pierre Labarelle et Nicolas Peschier champions de France élite à Pau

L’avant dernière journée des championnats de France élite de slalom à Pau a d’ores et déjà sacré Pierre Labarelle (Marseille Mazargues) et Nicolas Peschier (Vallon Pont d’Arc) en C2. Les deux garçons ont signé une deuxième victoire lors de ces championnats et s’adjugent le titre et une place en équipe de France.

Au terme d’un parcours sans faute et en ayant été les plus rapides sur ce tracé de la course n°2, c’est un soulagement pour les champions d’Europe en titre. « Il fallait rester concentrés après la première course et on a su se remettre dans la compétition, appréciait Pierre Labarelle. Notre objectif c’est de bien naviguer et de préparer au mieux les échéances internationales en étant capable de répéter des courses de haut niveau. En plus on gagne le titre, c’est toujours bon à prendre. » Ce dimanche il reste une course, qu’ils n’entendent pas laisser filer. « Ce serait plus beau de monter sur le podium en ayant gagner la dernière course, souriait Pierre Labarelle. » « On va essayer de faire pareil demain, concédait Nicolas Peschier, on aura moins de pression mais si on prend un départ c’est pour gagner, donc on jouera jusqu’au bout. »
Derrière eux, Gauthier Klauss et Mathieu Péché (Epinal) terminent à nouveau deuxième, un soulagement teinté d’amertume pour les deux céistes. « On a été solide et propre dans notre navigation, ça ne passe pas pour la gagne mais au moins on a fait un grand pas vers la sélection qu’il faudra encore valider dimanche. Pierre et Nicolas nous mettent la pression c’est bien pour la catégorie car cela nous tire vers le haut. »
La dernière course sera déterminante pour valider la sélection et Hugo Biso et Pierre Picco , 3ème ce samedi, ont encore une chance d’intégrer le groupe France.

Chez les dames, si on sait qu’Emilie Fer a déjà son billet en poche, rien n’est fait en tout cas derrière elle. Eliminée en demi-finale pour un 50 à la porte 19, elle a vu les cartes se redistribuer complètement lors de la finale de ce samedi. Carole Bouzidi (Pau) s’est imposée devant Marie-Zélia Lafont (Orthez) et Pauline Guiet (Pau), Nouria Newman n’est que 9ème et devra réagir dimanche pour conserver l’avantage de son bonus. A l’arrivée, Carole Bouzidi savourait timidement sa victoire. « Gagner me donne le doit de rejouer demain, expliquait-elle. J’étais mieux que lors de la première course et j’ai réussi à mieux me livrer donc c’est intéressant. Maintenant les compteurs sont remis à zéro et on il ne faudra rien lâcher sur l’ultime course. »

Ce dimanche on retrouve en demi-finales, dans toutes les catégories, les finalistes des deux premières courses avant les finales en début d’après-midi. Rien n’est joué en kayak homme et les places seront chères pour compléter les collectifs, la bataille sera donc dures pour les athlètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *