Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Jeux Olympique – J-2 pour le slalom: Tout ce qu’il faut savoir!

Le grand jour approche pour la délégation tricolore, et côté Canoë-Kayak, ce sont les slalomeurs qui vont ouvrir le bal dès dimanche soir! 

Denis Gargaud ouvrira le bal

C’est Denis Gargaud qui aura la chance d’ouvrir le bal côté français, lors des qualifications C1H. Il aura la lourde tâche d’assurer la succession de Tony Estanguet, champion Olympique en titre. Si il figure parmi les favoris, ses principaux adversaires seront le slovaque Matej Benus, qui a sorti Martikan et Slakovsky lors des sélections nationales, ainsi que Benjamin Savsek (SLO), Sideris Tasiadis (ALL) ou encore David Florence (GBR).  On aura également un regard attentif sur Jean-Pierre Bourhis, le plus français des sénégalais. Licencié en Bretagne au club de Quimper Cornouaille, il aura également sa carte à jouer.

Une concurrence féroce en K1H

Ensuite, ce sera le tour des K1H, et de notre représentant français Sébastien Combot. Après des sélections nationales épiques, il devra s’employer pour aller au bout de son rêve de titre olympique face à des concurrents féroces: Le slovène Peter Kauzer, dans sa quête éternelle de médaille olympique après avoir dominé le niveau mondial pendant de très longues années, ou encore Jiri Prskavec (CZE) , champion du monde en titre, Jakub Grigar, le jeune slovaque bourré de talent, L’américian Michal Smolen, médaillé aux mondiaux 2015, Hannes Aigner (GER), Giovanni De Gennaro, qui a sorti de la sélection Italienne le champion Olympique en titre Daniele Molmenti. On regardera également le Franco-Australien Lucien Delfour, qui est installé dans le top 10 mondial depuis quelques années.

Marie-Zélia Lafont pour succéder à Fer?

Chez les filles, Marie-Zélia Lafont fera plus figure d’outsider, après avoir dominé la championne olympique en titre Emilie Fer lors des sélections françaises. Elle va devoir batailler avec des athlètes comme Jessica Fox (AUS), super star de la discipline, ou la très solide espagnole Maialen Chourraut. L’expérience de Jana Dukatova (SVK) pourrait également payer.

La revanche des KlaPé en C2…

En C2H, il y aura un peu moins de monde au départ, mais quelques gros morceaux à manger pour Klauss/Peche. Notamment les allemands Anton/Benzien, champion du monde en titre, ou les slovaque Skantar/Skantar, très solides. Les tchèques Kaspar/Sindler seront également parmi les favoris, avec les anglais Florence/Hounslow. Après leur 4e place à Londres, les vosgiens seront sans doute au départ avec un petit esprit de revanche…

Le format de course:

Pour aller chercher une médaille, il faudra d’abord passer le stade des qualifications. Il y aura donc deux manches de qualif, avec la prise en compte de la meilleure des deux manches pour l’accession en demi-finale. Ensuite, les 10 premiers de chaque demi-finale accéderont à la finale.

Le programme des courses

Pour ne rien manquer de l’événement:

Dimanche 07 Août:

  • 17h30 (manche 2 à 19h30): Qualifications C1H (Denis Gargaud)
  • 18h28 (manche 2 à 20h28): Qualifications K1H (Sébastien Combot)

Lundi 08 Août:

  • 17h30 (manche 2 à 19h20: Qualifications C2H (Klauss/Peche)
  • 18h10 (manche 2 à 20h00: Qualifications K1D (Marie-Zélia Lafont)

Mardi 09 Août – C1H:

  • 18h30: Demi Finale C1H
  • 20h16: Finale C1H

Mercredi 10 Août – K1H:

  • 18h30: Demi Finale K1H
  • 20h15: Finale K1H

Jeudi 11 Août – C2H, K1D:

  • 17h30: Demi-finale C2H
  • 18h15: Demi-finale K1D (15 bateaux au départ)
  • 19h15: Finale C2H
  • 20h00: Finale K1D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *