Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Piges 2017 – C1D: une hiérarchie à établir

Elles seront 18 au départ de ces championnats de France élite 2017, pour 3 places en équipe de France. Si Claire Jacquet semble avoir pris depuis quelques temps le leadership de la catégorie en France, derrière, peu de certitudes sur la composition du collectif. 


Claire Jacquet, toujours n°1 ?

Championne de France élite 2015 et 2016, la sociétaire d’Ancerville-bar Le Duc  semble encore la plus solide de la catégorie. En effet, elle est en tête du classement coupe de France, sans avoir raté aucun podium. Et surtout, elle est la meilleure Française au classement mondiale, où elle occupe actuellement la 7e place. Sans avoir encore vraiment brillé sur la scène internationale, elle a enchaîné les finales et pourrait, à bientôt 29 ans, franchir un cap cette saison.

Naveau et Tixier, plus vraiment favorites?

Laurine Naveau à la lutte en 2015

Cécile Tixier avec amplitude

Derrière, l’an dernier, c’est Laurine Naveau qui avait créé la surprise en prenant la deuxième place des sélections. Après une saison internationale décevante, et un début de saison compliquée, la céiste de Val de l’Indre n’apparaît pas comme une favorite. Mais attention, elle est capable de sortir des manches lors des grands rendez-vous.

Ensuite, Cécile Tixier, 3e l’an dernier, semble pouvoir à nouveau être dans le coup… Mais avec peu de certitudes: 6e de la première coupe de France, 24e du classement mondiale, sa place en équipe semble fragile. En effet, derrière, ça pousse…

Lucie Prioux, la vraie outsider?

On continue avec Lucie Prioux 20 ans… Elle semble cette année être la vraie outsider de ces sélections. Après avoir été la seule a avoir vraiment inquiété Claire Jacquet en ce début de saison nationale, la vice-championne du monde junior 2015 pourrait bien passer à l’étape supérieure et intégrer l’équipe de France senior. 4e l’an dernier, ce ne serait pas vraiment une surprise!

Puis, on peut penser à Margaux Henry. Même âge, 5e l’an dernier, elle semble en mesure de faire mieux cette saison. Mais elle devra tout de même hausser son niveau d’un cran pour inquiéter les favorites.

Où en est Lucie Baudu?

Il ne faut pas l’enterrer.. En effet, Lucie Baudu avait terminée les piges 2016 à une très décevante 8e place… Elle qui avait réalisé une très bonne saison internationale en 2015. Elle est d’ailleurs toujours dans le top 10 mondial (9e). Engagée dans un double projet K1-C1, elle pourrait revenir sur le devant de la scène cette saison.

Donc, 6 filles pour 3 places? Ce serait une surprise de voir une autre athlète se hisser sur le podium de ces sélections, mais attention, le slalom n’est pas une science… Et pourquoi pas voir une jeune exploser cette saison… Bien sûr, on pense à la junior Fanchon Janssen, étonnante 7e l’an dernier. Elle est en pleine progression  antant en K1 qu’en C1….

Fanchon Janssen, heureuse en 2016

Piges 2017 - C1D, qui voyez-vous en bleu? (3 réponses)

Le classement 2016:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *