Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Piges 2017 – C1H, peut-on croire à une surprise?

Denis Gargaud avait survolé l’an dernier les sélections olympiques en C1H, et, fort de son titre olympique, sera présélectionné en équipe de France. Un luxe, qui lui permettra d’aborder ces championnats de France avec sérénité. Mais derrière, la bataille sera rude, avec une génération bien accrochée en bleu… 


Pierre-Antoine Tillard

Pierre-Antoine Tillard à l’attaque

Derrière le leader français, 2 trentenaires sont encore au top niveau. Pierre-Antoine Tillard notamment, qui affiche un niveau de navigation sur le bassin de Pau incroyable. Champion de France élite en 2015, il a remporté sur ce même bassin la finale de la coupe du monde. Un peu en retrait sur les autres courses internationales, il figure tout de même au 13e rang mondial. C’est le super-spécialiste du stade d’eau-vive de Pau, il sera difficile à sortir chez lui.

Nicolas Peschier

Nicolas Peschier solide

Et que dire de Nicolas Peschier, bientôt 33 ans, qui a réalisé en 2016 son premier podium en coupe du monde l’an dernier à Pau… 12 ans après sa sélection olympique (Athènes 2004)! Un physique hors-norme, de l’expérience, et du talent en font un des favoris de cette édition 2017.

Martin Thomas

Martin Thomas revanchard

Mais attention, car derrière, la densité est au rendez-vous. Deux athlètes poussent pour effectuer leur retour en équipe de France. Martin Thomas d’abord, 8e des mondiaux 2015, arrivera avec les crocs et une envie de revanche après sa 5e place l’an dernier. Mais surtout, c’est Jonathan Marc qui semble revenir en pleine forme après plusieurs pépins physiques… Ultra dominateur lors de la dernière coupe de France, il ne faut pas oublier qu’il avait remporté la première manche des sélections olympiques 2012 devant des certains Denis Gargaud et Tony Estanguet…  A 29 ans, le céiste de Lannion n’a certainement pas dit son dernier mot…

 Et pourquoi pas un 90’s?

Si la génération 80’s semble solide, les 90’s peuvent désormais chambouler la hiérarchie. On pense notamment Kilian Foulon, 4e l’an dernier, qui fera parti des hommes à suivre cette année. A 25 ans il pourrait donner un nouveau souffle au collectif, lui qui a décroché une belle médaille de bronze à la coupe du monde d’Ivréa 2016.

Kilian Foulon à Pau

Kilian Foulon tout près de l’équipe en 2016

Plus jeune encore, mais attendu depuis longtemps déjà, Cédric Joly est à la recherche d’un premier résultat majeur chez les grands après ses multiples titres junior.  Le breton va devoir bétonner sa navigation s’il veut jouer devant…

Cédric Joly

Cédric Joly, la prise de risque avant tout

Et puis un espoir s’est fait remarqué sur le circuit national de début de saison: Lucas Roisin, 20 ans à peine, qui pourrait peut être chambouler les pronostics. Champion olympique de la jeunesse, avec des airs de Tony Estanguet, Lucas s’est imposé lors de la dernière coupe de France et semble très en forme.

Et enfin, il est le leader de la coupe de France, souvent habitué aux places d’honneur… Edern Le Ruyet est toujours dans le coup, mais toujours pas favori, malgré sa botte secrète

Piges 2017 - C1H, qui voyez-vous en bleu? (3 réponses)

Les résultats 2016…

Photos: @Matthieu Claudel – Canoë-Kayak Univers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *