Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Slalom – Les jeunes à suivre en 2017: Fanchon Janssen, personnalité affirmée!

Ils ont terminé fort la saison 2016 en remportant soit le titre, soit l’argent aux championnats de France junior, et seront donc attendus en cette saison 2017, découvrez quels jeunes il faudra suivre cette saison…

3- Fanchon Janssen

Année: 1999 (18 ans en 2017)
Club: Epinal (GESN)
Catégorie :  Junior – C1 et K1
Navigue en: Fokus (C1) et Tik-Tak (K1)

2016, l’année de l’éclosion

Palmarès national:

  • Equipe de France C1 et K1
  • Vice-championne de France  C1
  • Championne de France en K1
  • 2eme de la coupe d’automne

International

  • Vice championne du monde par equipe en kayak / Bronze en canoë
  • 8e aux mondiaux en K1 individuel (1ère de la demi-finale)

Sa réaction après son titre national:

Ses objectifs en 2017:

Après une première année en junior très prometteuse, où elle a notamment remporté la demi-finale des mondiaux avec autorité, elle visera cette année les podiums K1 ET C1 aux mondiaux et Europe.

Et dans l’optique de se rapprocher des  meilleures françaises, les piges seront égalements une objectif important, où elle visera des premières places (top 5) au général dans les deux catégories.

De plus, côté études, actuellement en terminale ES, Fanchon voudrait s’orienter sur des études de commerce dans l’optique d’un double projet sportif/professionnel solide.

Son parcours:

Originaire de Metz, elle découvre le kayak lors des activités estivales du club de Metz en 2007 à l’âge de 7 ans. Finalement, après avoir remporté le petit concours organisé pour l’occasion, elle gagne sa première licence au KC Metz. Et quelques années plus tard et des résultats très prometteurs, elle intègre la section sportive d’Epinal en septembre 2015. Depuis, elle est suivie par Arthur Grandemange, et signe en 2017 au club de  Golbey Epinal St Nabord afin de favoriser sa progression.

@Denis Quéméneur

Pourquoi y croire?

Finalement, Fanchon c’est surtout un très fort caractère et un parcours atypique. Depuis les animations estivales de Metz, elle gravit les échelons avec une grosse détermination, et une rapidité déconcertante… Elle n’a même pas connu la N3 en kayak, ni la N2 en C1… Alors qu’elle est encore junior, sans avoir non plus connu les pôles, elle compte déjà des top 5 en N1 dans les deux embarcations… Inédit!

En conclusion, il y a de nombreuses raisons de croire qu’elle pourra peut être réaliser son rêve de double médaille olympique à Tokyo (K1 et C1)!

 

@Yves Dulouard

 

Photos: @Denis Quéméneur / Yves Dulouard / Maxime Bottex

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *