Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Slalom : Petit bilan pour l’équipe de France de slalom à Vienne

L’équipe de France de slalom était à Vienne aux championnats d’Europe ce week-end et pour sa première sortie internationale, le bilan est mitigé. Cinq bateaux tricolores ont réussi à se hisser en finale et les Bleus repartent avec deux médailles dont un titre.

Le bassin viennois était une découverte pour l’équipe de France de slalom et pour cette compétition le parcours ne changeait pas entre les qualifications et les demi-finales puis les finales. Une configuration qui n’était pas forcément pour réjouir les athlètes, peu à l’aise pour certains sur le tracé. Au moment de s’élancer, deux bateaux défendaient leurs titres ; Caroline Loir en C1 et le C2 composée de Nicolas Peschier et Pierre Labarelle. Si les seconds n’ont pas réussi à atteindre la finale, seulement 11ème de la demi-finale, Caroline Loir a réussi son pari. La céiste de Pau est championne d’Europe et assoie un peu plus sa domination au niveau européen. Elle devance l’Autrichienne Julia Schmid et la Tchèque Katerina Hoskova.
Egalement médaillée, mais en kayak dame, Emilie Fer n’a pas décroché l’or, mais sa médaille de bronze semble la satisfaire. Le titre continental continue donc à échapper à la championne du monde et olympique en titre. La victoire est pour Ricarda Funk (Allemagne) devant sa compatriote Mélanie Pfeifer. La Française double la mise puisque les filles de l’équipe de France ont pris la 3ème place en course par équipe.
Dans les autres catégories, les Bleus ont échoué à monter sur le podium. Denis Gargaud n’en est pourtant pas loin en C1, puisqu’il prend une encourageante  4ème place. Le podium rassemble des champions plus que reconnus, car Alexander Slafkovsky (Slovaquie) s’impose devant Michal Martikan (Slovaquie) et Jan Benzien (Allemagne). Déception en revanche en kayak homme, car Boris Neveu ne termine que 13ème et le titre reste dans l’escarcelle de Jiri Prskavec (CZE), et en C2 Gauthier Klauss et Mathieu Péché, vainqueur de la demi-finale doivent se contenter de la 8ème place en finale, laissant le titre à la paire Skantar / Skantar (SVK). Les C2 français se consolent avec l’argent de la course par équipe.

Les tricolores n’ont pas le temps de tergiverser, ils vont partir dans la foulée pour la Coupe du monde de Londres dès cette semaine, un bassin qu’ils apprécient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *