Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Stéphane Santamaria fait son come-back !

L’arrêt de carrière pour un sportif de haut niveau n’a jamais été simple. Stéphane Santamaria après avoir annoncé son départ en retraite et fait une pause pendant deux ans, reprends les rênes et n’a pas dit son dernier mot. Des titres de champion d’Europe ou du monde à la pelle, aussi bien en individuel, qu’en patrouille ou encore avec son coéquipier de C2 Cyril Leblond. 

« C’est le manque de compétition de haut niveau qui m’a manqué. Mais surtout, le fait que les championnats du monde 2012 soit en France. Pour l’avoir déjà vécu en 2000 avec Treignac, j’ai eu envie de revivre un autre événement de cette ampleur « . Si les descendeurs sont souvent un peu délaissés en ces années olympiques, cette année ils ont un beau lot de consolation avec les Mondiaux organisés à la Plagne. « J’irai pour tenter d’obtenir la seule médaille qui manque à mon palmarès en C1 ». 

Au quotidien, c’est « L’entraînement, la performance, la compétition, se lever tous les matins en ayant l’objectif d’être le meilleur pour le jour J ». 

En continuant de côtoyer les athlètes, Stéphane a beaucoup appris. « Rien que le fait d’essayer de leur donner des pistes de travail, cela m’a donné envie de les mettre en oeuvre pour moi. » Il a aussi appris à réaliser.  » Le haut niveau doit rester un jeu et non une contrainte. Aux sélections 2011, j’ai coaché les athlètes bretons et j’ai vraiment eu le sentiment de ne pas être à ma place. Le manque était de plus en plus fort. « 

Mais Stéphane n’a pas rangé pagaie et bateau au garage du jour au lendemain, il a continué à ramer en K1. « Cela m’a permis de développer d’autres qualités, de garder un niveau physique et d’aborder les compétitions sans pressions ». 

Finalement, sa carrière ne commence à peine, même si la reprise de Stéphane Santamaria a un seul et unique objectif pour le moment, les Mondiaux de 2012.  » Mon prochain défi est d’être un jour entraîneur et former des athlètes « 

Texte et photo : K. Drider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *