Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Trois titres par équipe pour les Bleus à Solkan

L’équipe de France de descente achève ses mondiaux de sprint sur une bonne note en s’imposant nettement dans les courses par équipe. Les Bleus ont contrecarré les ambitions de la Slovénie à domicile et a remporté trois titres et une médaille d’argent, des résultats qui illustrent la densité du niveau tricolore malgré des performances individuelles en demi-teinte.

Avec quatre bateaux dans les dix premiers lors de la finale, le clan tricolore pouvait espérait s’imposer en C1. Emmené par Guillaume Alzingre, Stéphane Santamaria et Tanguy Marquer décrochent la victoire devant la République Tchèque et l’Allemagne.
Dans la foulée, les kayaks dames avec Manon Hostens, Claire Bren et Sixtine Malaterre conserve le titre acquis la saison dernière et devance l’Allemagne, éternelle rivale, et l’Italie. Enfin les C2 parachève la récolte dorée, Alzingre / Claudepierre, Leclerc / Pété et Guyonnet / Guyonnet rapportent une nouvelle fois le titre par équipe en France au détriment de la Slovénie, pourtant très en vue en individuelle, et la République Tchèque.

Les kayaks hommes cèdent l’or pour 26 centièmes à la République Tchèque, mais cette médaille d’argent sonne comme une petite victoire pour ce collectif privé de breloque la saison dernière et qui est restée muette encore cette année. Toujours placés, mais pas médaillés en individuel, les Bleus ont prouvé leur valeur et on attend avec impatience le déclic qui, les saisons prochaines, pourrait les amener vers les sommets.

Les championnats du monde de sprint se referment sur un sentiment mitigé pour le collectif tricolore, qui repart avec quatre titres et quatre médailles de Solkan. Les révélations de Manon Hostens et Charlène Le Corvaisier sur cette saison demande confirmation, tout comme les performances encourageantes de Tanguy Marquer en C1 et de Clément Faure en kayak. Ces jeunes vont devoir confirmer rapidement leur talent car les « anciens » arrêtent doucement leurs carrières et les autres nations n’attendent pas.
Rendez-vous dès le week-end prochain avec l’équipe jeune et les meilleurs senior pour l’ouverture de la Coupe du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *