Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Troisième journée aux piges de slalom à Pau

Ce samedi à Pau, les canoës monoplaces hommes et dames et les kayaks hommes disputent la course n°3 des sélections équipe de France. Tout se jouait sur cette ultime parcours pour déterminer la composition des collectifs tricolores et notamment les sélectionnés pour les prochains championnats du monde qui auront lieu à Prague.
En C1 dame, Oriane Rebours s’est imposée devant Caroline Loir (Rivery) et Charlotte Abba (Epinal). Mais dans cette catégorie, le nombre de sélectionnées dépend du niveau de performance. Caroline Loir ayant remporté les deux premières courses, elle reste en tête du classement, et a assuré son billet en bleu, Oriane Rebours qui est deuxième devra attendre la liste officielle pour savoir si elle sera du voyage.
Chez les garçons, la dernière course a permis à beaucoup de se montrer. Privé de finale, Nicolas Peschier (Vallon Pont d’Arc) a tout de même assuré sa première place au classement des piges grâce à une victoire et une 3ème place. Ce samedi c’est Kilian Foulon (Val d’Indre) qui s’impose devant Jonathan Marc (Lannion) et Simon Le Friec (Lannion). Denis Gargaud (Marseille) prend la 4ème place et s’adjuge la 2ème place du classement final, juste devant Jonathan Marc. Ces trois athlètes devrait voir leur sélection confirmé par le comité.

En fin d’après-midi, la tension était extrême au moment où les kayaks hommes se sont élancés pour la finale. Le principal enseignement de ces piges c’est bien qu’aucun kayakiste n’a dominé outrageusement les débats. Cette course n°3 a été remportée par Boris Neveu (Bagnères de Bigorre) devant Benoit Peschier (Vallon Pont d’Arc) et Mathieu Biazizzo (Epinal). Au classement final, Boris Neveu s’impose devant Mathieu Biazizzo et Etienne Daille, ces trois garçons tiennent la corde pour les places en bleu. Mais rappelons que les sélections ne seront officielles qu’après la réunion du comité de sélection.

Demain dimanche, c’est au tour des C2 et des kayaks dames de disputer la course n°3 de ces piges. Si les duo Klauss / Péché et Labarelle / Peschier sont d’ores et déjà assuré de défendre leurs chances aux prochains mondiaux, tout reste à faire pour le dernier bateau. Chez les dames aussi tout reste à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *