Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Viking Tour Kayak, un défi réussi !

Au début du mois de mai, deux Normands se sont lancés un pari fou ; rallier le Pont de Normandie au Mont Saint Michel soit 330 km de navigation. Sylvain Eude et Julien Beunard ont donc pris le départ à 5h44 le 1er mai pour trois jours de navigation en mer le long de la côté normande.
Les deux garçons qui avaient déjà traversé la Manche en 2012 n’ont pas eu de chance avec la météo cette année pour leur nouvelle aventure, entre le vent et la pluie, ils ont du composer avec les éléments défavorables. « On n’est pas parti au meilleur moment, explique Sylvain Eude. On a eu beaucoup de vent sur tout le parcours et en général il était de face ou de trois-quart face, donc la progression était compliquée. Il faut ajouter à cela les quelques gros grains qu’on a essuyé durant les deux premiers jours, c’était vraiment dur. » Pour mener à bien leur défi, les deux aventuriers s’étaient prévus des temps de pause et des bivouacs de nuit pour pouvoir récupérer de leurs journées de navigation à lutter avec la météo. « Le vent nous a usé, mais les pauses à terre nous ont permis de recharger les batteries, même si c’était dur par moment de repartir. »
Ballotés par la mer, au point de ne faire que 30km en cinq heures de navigation le deuxième jour, Sylvain Eude et Julien Beunard ont consenti à chuinter leur parcours qui s’est réduit à 275 km. Une entorse à leur parcours initiale dictée par la prudence car les conditions de mer étaient trop dangereuse. « Cela nous laisse un goût d’inachevé, confesse Sylvain Eude, mais on ne pouvait pas naviguer au nord de Cherbourg, cela n’aurait pas été raisonnable et on fait d’abord ça pour le plaisir. »
La troisième et dernière journée s’est heureusement déroulée sous le soleil et avec une mer peu formée ce qui a permis aux deux pagayeurs de rallier le Mont Saint Michel à 21h15 le 3 mai au soir. « C’était dur physiquement et psychologiquement à certains moment, mais on est heureux d’avoir bouclé notre défi, conclut Sylvain. On a envie de refaire une expédition mais pour l’instant on va se reposer. Je crois que Julien a déjà une idée derrière la tête, mais la priorité c’est de récupérer. » Adeptes de défis locaux, ils vont devoir se casser la tête pour inventer un nouveau parcours, peut-être les retrouvera-t-on dans les îles Anglo-Normandes à l’avenir.

viking_tour_kayak1 viking_tour_kayak3 viking_tour_kayak4 viking_tour_kayak5 viking_tour_kayak6 viking_tour_kayak7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *