Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Millau Natural Games, les choses sérieuses commencent en kayak freestyle

On a vécu une première journée endiablée aux Natural Games à Millau, c’est sous un soleil de plomb que s’est enchainé le massacre en kayak freestyle. Le couperet implacable des juges est tombé un certain nombre de fois mais c’est le jeu de la compétition.

En tout cas c’est une arène qui comble les spectateurs venus nombreux pour découvrir l’activité ou pour crier leur admiration pour tel ou tel athlète. D’une catégorie à une autre il y a vraiment eu du spectacle et une fois encore les juniors ont vraiment montré de quoi ils étaient capables. Les Français peuvent être fiers d’eux puisque comme le souligne Emmanuel Brugvin, coordinateur de l’équipe de France freestyle « à ce stade de la compétition avoir un Français dans chaque catégorie est une belle victoire et nous montre l’homogénéité du groupe ! L’objectif est maintenant d’avoir un podium dans chaque discipline, voir même des titres. Nous avons travaillé dans ce sens ».

Effectivement en kayak freestyle homme, où les quotas étaient les plus importants, il y aura immanquablement des Français sur le podium puisque dans les cinq finalistes nous retrouvons, Sébastien Devred, Abel Thévenet et Mathieu Dumoulin.

En junior, malheureusement Alexandre Gambin dit Moustik, ne passe pas pour sa première participation mais compte tenu de son programme de navigation estivale nous devrions le revoir sur des compétitions internationales. Ce sera donc Fabien Lanao, qui s’est remarquablement imposé, et Thomas Richard qui représenteront la France ! En canoë, nous retrouverons Seb Devred et Jonathan Suc pour qui ce sera difficile car le niveau des céistes est relativement proche.

Enfin chez les filles, Marlène Devillez va fédérer autour d’elle toute la team France qui devra la pousser puisqu’elle passe in extremis !

Nous comptons donc sur tous pour l’encourager le team kayak freestyle France, à Millau, sur la toile ou par la pensée !

Les Natural Games en eau-vive c’est aussi du boatercross remporté par le Canadien Nick Troutman et un timide largage en parapente de Stéphun Pion par Jean-Baptiste Chandelier (vous ne connaissez pas JB, vite rendez vous ici)