Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Sand Kayak en Namibie

Si on connaissait le kayak sur neige, voici le nouveau venu: le kayak sur sable. Véritable dérivé du Sandboard (Snowboard sur sable, particulièrement pratiqué en Argentine, Brésil, Pérou et Chili), cette nouvelle manière de glisser pourrait bien plaire à plus d’un.

Descendre une dune de plus de 100 mètres de haut en kayak est un défi. « J’étais curieux de savoir à quelle vitesse cela pouvait aller, explique Éric Walter kayakiste Allemand de 22 ans, je pense avoir approché les 60 km/h. » Le jeune homme écume actuellement la planète à la recherche de rivières, mais au cours d’un voyage en Namibie (Afrique de l’Ouest) l’appelle de la glisse a été trop fort. C’est sur le sable qu’il a tenté sa chance. Si la descente des dunes fut une partie de plaisir, la remontée est tout autre. Éric a été aidé par deux parapentistes français Jean-Baptiste Chandelier et Cyrille Marck  pour remonter le kayak le long de la pente.

Cette expérience offre de nouvelles sensations, mais n’est pas sans risque. « Vous pouvez profiter de la glissade bien plus que dans une chute d’eau, mais plus le sable est dur, plus vous allez vite. Il faut donc trouver le bon endroit. » En cas de perte contrôle, l’issue de cette partie de plaisir, pourrait bien se transformer en cauchemar. Le Sand kayak est très limité au niveau des manœuvres, même « si la pagaie aide un peu dans la direction du kayak. » Vous ne pouvez pas faire grand-chose de plus que de vous laissez aller dans une descente relativement rectiligne. « Je ne pense pas que le Sand kayak est de l’avenir en tant que discipline, concède Éric, mais ce qui est sûr, c’est que c’était très amusant à faire. »

 

Source:http://www.redbull.com/en/adventure/stories/1331801583148/kayak-trip-namibia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *