Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Slalom: Presque tous les bleus en demi-finale aux Europe!

Fin de la première journée dédiée aux qualifications de ces championnats d’Europe 2016 à Liptovsky (Slovaquie), et les Français sont dans l’ensemble bien rentrés dans la compétition!

Rappel du mode de qualification:

Pour rappel, cette compétition se déroule avec le mode de progression suivant:

  • Une phase de qualification en deux étapes: une première manche qualifiant un quota dépendant de la catégorie pour la demi-finale, et une manche de repêchage pour ceux n’ayant pas réussi à se qualifier dès la première manche, avec les quotas suivants: 20+10 C1H, 15+5 C1D, 30+10 K1H, 20+10 K1D et 15+5 C2H.
  • Il y aura ensuite une demi-finale qui sélectionnera les 10 premiers de chaque catégorie pour la finale.

Les C1H et K1H solides

Les C1H ont donc idéalement lancé la journée, en plaçant les trois bateaux français dans les 11 premiers. Denis Gargaud s’est montré à son avantage en prenant une solide 4e place, suivi de près par Pierre-Antoine Tillard 9e malgré un pénalité, et Nicolas Peschier 11e. On se souvient que l’an dernier la compétition avait été difficile pour les céistes français, ils semblent cette fois bien rentrés dans la compétition, et seront donc à surveiller demain lors des phases finales!

Denis Gargaud - 4e

Denis Gargaud – 4e

Chez les K1H,  nos 3 français ont également assuré avec facilité leur passage en demi. On attendait la réaction de Boris Neveu, et il n’a pas déçu, en terminant à une bonne 9e place. Sébastien Combot, 14e a bien assuré également. 5e en 2012, Etienne Daille voulait se rassurer et sera également de la partie demain 22e du jour:

« J’ai voulu faire une manche sans prendre trop de risques. J’ai notamment choisis l’option inversion dans la porte 2 pour assurer. Des erreurs en bas de parcours me font perdre pas mal de temps mais je passe en demi dès la première manche, c’est le principal! »

Une bonne entame donc dans une catégorie très dense, et où l’enjeu est gros pour beaucoup de compétiteurs.

En C1D, Claire Jacquet et Cécile Tixier ont également assuré leur passage à l’étape suivante en prenant les 6e et 7e place. En revanche, Laurine Naveau ne verra pas les demis, avec 14s de pénalité en 1ère manche, elle échoue à la 6e et première place non qualificative en repêchage.

Chez nos représentantes kayakistes, on attendait de voir où en étaient Marie-Zélia Lafont et Emilie Fer suite à leur belle bataille lors des piges, mais c’est Carole Bouzidi qui a été la plus facile aujourd’hui en prenant une belle 8e place en qualif, à moins de 2s de la tête de course, tandis que ses deux coéquipières manquaient leur entame, poussées donc vers les repêchages. Mais il en fallait plus pour les déstabiliser, puisqu’elles ont toutes les deux assuré leur place en demi. Fer termine 5e juste derrière Marie-Zélia Lafont soulagée:

« J’ai eu du mal à rentrer dans la première manche… mais j’ai rien lâché et je me suis fais plaiz’ en 2e manche… J’ai ma place en 1/2 et je suis ultra-motivée pour la suite!  »

Marie-Zélia Lafont

Marie-Zélia Lafont

Les biplaces ont donc clôturé la journée, et nos deux bateaux leader Klauss/Peche et Picco/Biso n’ont pas tremblé, 3e et 5e de la qualification, ils ont montré tout de suite qu’ils allaient être difficile à sortir. Petite déception en revanche pour le jeune bateau Cailhol/Scianimanico, qui n’est pas parvenu à s’exprimer lors de ces deux manches, et qui est donc déjà éliminé.

Picco-Biso

Picco-Biso, 5e du jour

Avec 13 bateaux sur 15 en demi-finale, la France est donc bien lancée dans ces championnats. Il faudra maintenant concrétiser demain avec le dénouement pour le premier groupe: les C1H, C1D et K1H.

Pas de grosse surprise dans la course aux JO.

On avait parlé das un précédent article d’une course dans la course. Celle-ci aura bien lieu demain, puisque la plupart des favoris pour les tickets olympiques se sont qualifiés pour la finale.  La plus grosse déception étant pour Mathieu Doby, 11e des repêchages et donc éliminé, il ne verra pas Rio 2016, tout comme Antoine Launay (POR), 12e. On aura donc une bataille presque complète demain, on attend notamment le champion olympique en titre Daniele Molmenti face à ses compatriotes De Gennaro et Romeo, où encore Hradilek en lutte avec Prskavec et Prindis. Pour le quota supplémentaire à décrocher, Sam Hernanz est pour l’instant le mieux placé parmi les nations en chasse, devant Martin Dougoud!

Résultats en direct:

Suivez l’équipe de France en direct sur:

http://www.canoeicf.com/results-pages/2016-eca-senior-european-championships

Le programme à venir:

Samedi 14 mai

08h02 Groupe 1 – Demi-finales C1H, K1H, C1D

13h37 Groupe 1 – Finales C1H, K1H, C1D

16h20 Courses par équipe – C1H, K1H, C1D

Dimanche 15 mai

08h35 Groupe 2 – Demi-finales K1W, C2M

11h37 Groupe 2 – Finales K1W, C2M

14h03 Courses par équipe – K1D, C2H

 

Photos: @Michaela Daille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *