Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Kayak d’eau vive : les Play Boats

Quels sont ces bateaux ?

Très courts avec des pointes fines, les playboats sont les kayaks les moins volumineux utilisés en eaux vives. Malgré l’apparition récente de ces formes (début des années 90), on trouve dans cette gamme une variété intéressante dont certaines sont déjà très abouties, grâce à l’utilisation de connaissances tirées des sports de glisse, et à un dynamisme des jeunes acteurs de la discipline.

 

Pourquoi ?

Leurs spécificités leur confèrent une maniabilité qui les dédie au jeu entre les courants et les obstacles, d’où leur nom « playboat ». Le jeu sur la rivière peut se dérouler en descendant, en utilisant les reliefs pour sauter et tourner, ou en restant sur une même vague. Il est fortement déconseillé d’aller au-delà de la classe 3 avec ces embarcations qui sont faites pour ajouter du défi et de l’amusement sur des rapides déjà très bien maîtrisés par le pagayeur. En effet leur taille réduite engendre une certaine instabilité qu’il faut être prêt à gérer. Ils sont en revanche l’arme contre l’ennui sur une rivière proche de chez vous que vous connaissez bien, et que vous pouvez alors redécouvrir sous un angle plus fun grâce à votre playboat.

 

Pour qui ?

Ils s’adressent à des kayakistes qui donnent la priorité à l’amusement et veulent une embarcation qui rend plus fun leur pratique. On peut commencer à faire du playboat dès que l’on sait esquimauter. Cela n’empêche d’ailleurs pas d’apprendre à esquimauter directement dans ce type d’embarcation si votre but est la pratique du playboat.

 

Les tendances

Les formes rondes, les plus évolutives (qui peuvent être pagayées à tout niveau de pratique), ne sont pas forcément les moins performantes : on en veut pour preuves les kayaks Jackson, qui sont très bons pour apprendre mais aussi plusieurs fois champions du monde. Pour les playboaters confirmés, ce type de forme peut être grisant car on se sent en pleine maîtrise dès la première séance, mais on déplore son manque de précision et de sensations après plusieurs utilisations. Cependant si ces formes arrondies s’adressent à tout le monde, les formes plus radicales sont à proscrire pour les débutants (ceux qui sortent tout juste de l’apprentissage de l’esquimautage). À ces deux grandes catégories de formes s’ajoute le choix possible de playboats en composite, qui eux ne s’adressent qu’aux experts de par leur prix et leur difficulté de navigation.

 

Pour l’initiation :

matos-kayak-play-boat-pyranha-loki

matos-kayak-play-boat-riot-astromatos-kayak-play-pyranha-varunmatos-kayak-play-bigdog-flux

 

 

 

Pour la compétition :

matos-kayak-play-boat-dagger-jitsu matos-kayak-play-boat-exo-xg matos-kayak-play-boat-fluid-dope matos-kayak-play-boat-guiguiprod-helixir matos-kayak-play-boat-jackson-kayak-allstar matos-kayak-play-boat-pyranha-jed-eye matos-kayak-play-boat-robson-volkorn matos-kayak-play-boat-titan-genesis matos-kayak-play-boat-wavesport-projectx

 

 

 

 

 

 

Les principales marques :

bigdogkayaks.com

exokayak.com

fluidkayaks.com

Jacksonkayak.com

liquidlogickayaks.com

paddles.com (Robson)

prijon.fr

pyranha.com

titankayaks.com

wavesport.com