Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Inside Fever – Winner Pro (K1 Slalom)

Dernier né du constructeur Français en partenariat avec Jérôme et Etienne Daille, l’Inside Fever apporte son lot de nouveautés à découvrir !

Nom: Fever
Constructeur: Winner Pro
Conception: Etienne Daille/ Jérôme Daille
Date de sortie: 2015

Les changements au niveau de la forme:

Après l’Inside Even qui avait perdu un petit peu de volume par rapport a l’Inside, le Fever a été retravaillé pour mieux convenir aux pagayeurs de 65 Kg et plus. Il a donc été légèrement élargit sur la partie centrale, les ailettes latérales ont donc été supprimées.  L’hiloire a été reculé pour faciliter les esquives. Ce dernier est également un peu plus haut au niveau des genoux, pour gagner en confort dans l’habitacle. Le bout de la pointe avant a été retravaillé pour mieux franchir les mouvements d’eau. Il y a davantage de volume derrière l’hiloire, pour gagner en rebond. Les bouchains un peu effacés permettent de garder la vitesse de rotation de l’inside even et de naviguer si vous le souhaitez avec des ailerons. Le volume global a été augmenté, afin d’avoir un bateau plus facile à naviguer en eaux vives.

fever_ED

Le plus important: ce que ça donne sur l’eau!

Autant vous prévenir tout de suite, le Fever est le bateau que j’utilise personnellement depuis quelques mois maintenant, après avoir navigué pendant 3 ans en Kezy (Zigzag). Je vais toutefois essayer d’être objectif sur les qualités et les défauts de la forme!

Après une ligne de bateaux souvent associés à des « crêpes », ou des « soucoupes volantes », le Fever semble avoir trouvé un meilleur compromis pour garder les caractéristiques très nerveuses de sa famille, tout en ayant une forme plus « classique » que ses prédécesseurs.

FEverED

La navigation est ainsi facilitée, mais il faut tout de même quelques semaines avant de pouvoir apprécier toutes les qualités du bateau. Même si les sensations sont au rendez-vous dès les premières utilisations, il faut accepter d’adapter un peu sa navigation. On peut alors profiter des rotations fluides et extrêmement rapides, marque de fabrique de Winner Pro. Le rebond supplémentaire ajouté par le volume sur la pointe arrière est très appréciable en sortie de stop. Le bateau est un véritable jouet, très maniable avec une super réactivité. Il ne semble pas souffrir de problèmes au niveau de la glisse, même s’il est difficile d’avoir des données précises à ce sujet. Les appuis du bateau sont très bons, mais si vous naviguez comme moi sans ailerons, on peut sentir parfois un léger dérapage. L’ajout d’ailerons pourra corriger se défaut, mais fera perdre un peu en réactivité le bateau.

Un autre point fort du bateau est la facilité avec laquelle on peut passer le pont sous les portes. Grâce à son côté « plat ». Cela permet de naviguer sereinement même avec un réglage de porte bas, et c’est très appréciable.

Pour conclure, cette forme colle parfaitement à des profils de pagayeurs plutôt dynamiques, mais tout le monde peut y trouver son compte. On a un bateau très joueur, et qui rempli toutes les caractéristiques que l’on aime sur les bateaux de slalom: des rotations éclairs, un rebond facile, une bonne glisse et une bonne aisance en eaux-vives! Pour le reste, c’est comme pour les autres bateaux… Il faut essayer et sentir le modèle qui vous convient le mieux, et avec lequel vous prenez le plus de plaisir!

Mais l’Inside Fever fait donc parti des bateaux à essayer en cette saison 2015. Il rejoint dans le catalogue des dernières formes:

Pour plus d’infos, vous pouvez contacter Winner Pro sur la page facebook du constructeur, ou par mail:
winnerpro@nordnet.fr

Vidéos:

Le Fever aux piges:

 

Finale N1 (Maxime Bottex):

Compétition à Pau (Etienne Daille):

Sur le plat (Maxime Bottex):