Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Slalom – [K1] Gun (Winner Pro)

Nom: Gun
Constructeur: Winner Pro
Conception: Quentin Burgi et Mehdi Amini
Date de sortie: 2014

 

Avec le Gun, Winner Pro nous a de nouveau offert un bateau avec beaucoup de caractère, sortant de l’ordinaire. Dès le premier regard, la forme du Gun est vraiment originale. Pourtant, Winner Pro semble avoir progressé sur la facilité d’utilisation de ses bateaux, et le Gun a déjà conquis quelques très bons pagayeurs, comme Mathieu Desnos, Mathurin Madore, ou Pierre-Marie Roussel, signe qu’on a ici un bateau vraiment attrayant, qui peut réellement concurrencer les Galasport ou Vajda.

Etant difficile d’avoir une vraie expertise sur ce type de bateau sans en être un utilisateur régulier, Quentin Burgi, Vice-Champion d’Europe -23 nous en a fait une description très précise et très complète …

« Un bateau entièrement dédié à l’eau-vive… »

« Le Gun by Winner Pro, fruit de l’évolution de l’Avatar, est entièrement dédié à l’eau-vive et à des bassins typés comme La Seu d’Urgell ou Pau. Son profil hors du commun cache de nombreux détails qui méritent le détour ! Si on jette un coup d’œil, on remarque qu’il se divise en 3 parties distinctes : un fond plat, des pointes gironnées et la « bulle » derrière l’hiloire.

Nous sommes restés fidèles au fond plat car il procure une meilleure glisse sur des sections « plates » qu’un bateau gironné sur tout le long. Le fond plat assez large procure une stabilité et une portance non-négligeable en grosse eaux vives.

Par rapport à l’Avatar, le Gun est plus gironné, la pointe AR a été rallongée de 60mm et élargie, et les volumes ont été retravaillés autour de l’hiloire. (Celui-ci est comparable à celui d’un Sonic ! Prenez un mètre, posez le bateau sur une surface plane, et mesurez la hauteur des pointes, vous serez surpris !)

Nouvelle pointe arrière: meilleure stabilité dans les rotations, réduit le manque de portance…

La nouvelle pointe AR procure une meilleure stabilité dans les rotations et qui réduit aussi un manque de portance que l’on pouvait ressentir sur l’Avatar lors de sauts de chutes/déposes de rouleaux (tassement de l’arrière). De plus, il est plus aisé d’exploiter la « cassure » dans le profil de la coque sous le siège contrairement à l’Avatar. Par exemple, en sortie de stop en « posant » le bateau directement dans le courant (en essayant de mettre un maximum de poids sur l’avant) le bateau reprendra très rapidement de la vitesse. Autrement, si vous êtes en difficulté et qu’un « recalage » de votre trajectoire s’impose, il vous suffira de profiter de la rapidité de réaction du bateau sur l’arrière. (Attention : à n’utiliser qu’en réchappe car on perd de la glisse !).

La « bulle » situé derrière l’hiloire: un BOOST en sortie de stop, ou après les rotations en descente de contre par exemple..

La « bulle » situé derrière l’hiloire permet de récupérer un « boost » en sortie de stop. Dès lors que vous avez la «bulle » immergée, celle-ci a tendance à vouloir ressortir de l’eau au plus vite, créant ainsi un « effet bouchon » assimilable à la réaction d’un trampoline après compression. C’est quelque chose de très agréable tant sur la sortie de stop qu’après une rotation dans une descente de contre etc.. Ça permet d’utiliser la force du courant pour vous expulsez et de garder l’énergie que vous auriez à dépenser avec un autre bateau pour le relancer ! Ce volume est proche de l’hiloire pour ne pas freiner les rotations.

« Je pense que c’est un bateau qui mérite le détour! »

Personnellement, je pense que c’est un bateau qui mérite le détour. A noter qu’une parfaite maîtrise de la gite et une bonne posture vous sera indispensable pour profiter des atouts du bateau ! Je vous conseils d’équiper votre Gun de calle-cuisses. Si vous arrivez à percevoir ces atouts et à les exploiter, vous ne lutterez plus contre le courant, vous ne ferez que jouer avec ; une bonne « écoute » du bateau est donc primordiale!

Remarque : Ce bateau se navigue au MILIEU des portes et sur l’AVANT ! »

La Vidéo: