Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Descente : Manon Hostens championne du monde

La France remporte deux médailles d’or lors de l’épreuve classique des championnats du monde de descente à Banja Luka. Manon Hostens en kayak dame et le duo Tony Debray et Louis Lapointe ont brillé en étant sacrés champions du monde.
Tout lui sourit, cette année Manon Hostens est irrésistible. Sélectionnée pour participer aux Jeux olympiques de Rio à bord du K4 500m, médaillée en Coupe du monde dimanche dernier avec le K4 sur 200m, elle vient de s’offrir le titre mondial en classique. Déjà placée en 2014, elle confirme ses qualités sur les courses longues en s’imposant devant l’allemande Alke Overbeck, une spécialiste du genre avec plus de 10 secondes d’avance. Manon Hostens l’avait dit après les sélections de course en ligne, elle tenait à participer à ces mondiaux. Pour son équilibre, pour être en accord avec sa préparation, elle voulait être présente en Bosnie et aller chercher ce titre qui lui manquait.
On pouvait douter de sa capacité à gérer ce nouveau statut d’olympienne, à enchainer les compétitions (elle vient de faire deux manches de Coupe du monde de course en ligne), mais elle a fait taire, en une course, tous les sceptiques. Le sprint de samedi pourrait la couronner un peu plus encore si elle continue sur cette lancée, elle peut battre Constanza Bonacorsi, l’Italienne double championne du monde.

Dans la foulée de ce titre, l’équipe de France s’est offert une seconde couronne mondiale avec Tony Debray et Louis Lapointe en C2. Médaillés d’argent en 2014, les deux garçons sont revenus cette année avec la ferme intention d’effacer 2015 et un sprint manqué, et de monter sur la boite, et si possible tout en haut. Durant la dernière semaine de préparation, les équipages tricolores ont travaillé ensemble sur la rivière pour définir les meilleures passes, les meilleures options et cela paie. Derrière la paire Debray / Lapointe c’est le nouvel équipage composé de Quentin Dazeur et Stéphane Santamaria qui prend la médaille d’argent. Un beau doublé pour les tricolores !

La dernière médaille de l’équipe de France revient à Rémi Pété en kayak homme, mais elle n’est assurément pas du métal qu’il espérait. Le kayakiste de Bouchemaine décroche le bronze alors qu’il visait l’or. C’est le Belge Maxime Richard de retour en descente qui s’est adjugé le titre mondial devant Tobias Bong l’Allemand. Revenu en descente pour décrocher ce titre en classique, on peut imaginer la déception du Français.

C’est un bon départ pour l’équipe de France dans ces championnats du monde, rarement on aura vu les tricolores aussi performants sur la classique. S’ils confirment sur le sprint il devrait une fois de plus truster la place de meilleure nation de la discipline. Mais avant cela ils seront au départ des courses classique par équipe ce vendredi matin

Retrouvez les résultats des mondiaux ICI

Crédit photo : Bruno Dazeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *